Match nul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un match nul est une rencontre sportive entre deux équipes qui aboutit à une situation pour laquelle il n'y a ni vainqueur ni perdant.

Baseball[modifier | modifier le code]

Les matchs de baseball ne se terminent habituellement pas sur des matchs nuls, mais les réglements peuvent différer selon les ligues. Dans la Ligue majeure de baseball, il y a quelques exemples de matchs nuls à travers l'histoire, surtout à l'époque où les stades n'étaient pas équipés de réflecteurs, rendant le jeu impossible une fois la nuit tombée. Aujourd'hui, les matchs nuls ne se produisent à peu près jamais, et ne sont provoqués que par des situations inhabituelles. Le dernier match nul joué dans la Ligue majeure eut lieu le 18 septembre 2003 à Baltimore, Maryland. Le score final entre les Yankees de New York et les Orioles de Baltimore fut de 1-1. Le match fut interrompu après 5 manches de jeu en raison de la pluie précédant l'arrivée imminente de l'ouragan Isabel sur Baltimore[1]. Devant des gradins presque vides, le match avait d'ailleurs débuté plus tôt que prévu pour devancer l'ouragan, malgré les efforts des Yankees pour que la rencontre soit remise à une date ultérieure. La ligue ne compta pas de match nul dans les statistiques officielles des deux équipes, et la partie fut reprise du début plus tard dans la saison. Mais paradoxalement, les statistiques des joueurs ayant disputé cette partie furent compilées : Hideki Matsui, qui joua tous les matchs de saison régulière de son club cette année-là, a donc disputé 163 parties en 2003[2], alors que les statistiques officielles indiquent que les Yankees ont joué 162 matchs[3].

En 2002, le match des étoiles de la Ligue majeure de baseball à Milwaukee se termina sur un match nul après que les deux équipes n'eurent plus de lanceurs à leur disposition, un joueur retiré d'un match ne pouvant pas revenir dans la partie. Cette conclusion suscita beaucoup de mécontentement, les spectateurs chahutant dans les gradins[4].

Football[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du football, le match est déclaré nul en cas d'égalité selon la loi 10 du football, ceci même si une séance de tirs au but départage les deux équipes. On peut alors faire une distinction entre un match nul et un match vierge, qui correspond à un score de 0 à 0, distinction sans conséquence sur la validation du score par la FIFA.En réalité, on devrait parler de match nul lorsque les deux équipes ont fait un score vièrge.

Hockey sur glace[modifier | modifier le code]

Dans la Ligue nationale de hockey, les matchs nuls en saison régulière furent abolis à partir de la saison 2005-2006. les derniers matchs nuls furent joués le 4 avril 2004[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Steinbrenner: It 'was stupidity at its worst', Associated Press, 18 septembre 2003.
  2. (en) Statistiques de Hideki Matsui, baseball-reference.com.
  3. (en) 2003 New York Yankees, baseball-reference.com.
  4. (en) There's no tying in baseball!, ESPN, 10 juillet 2002.
  5. (en) 2003-04 NHL Season Schedule and Results, hockey-reference.com.