Mary Had a Little Lamb (comptine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mary Had a Little Lamb.
Illustration de William Wallace Denslow pour Mary had a little lamb dans une édition du Mother Goose parue en 1901.
La Redstone School, qui se trouve maintenant à Sudbury au Massachusetts, serait l'école de rang (« schoolhouse ») mentionnée dans la comptine.

Mary Had a Little Lamb est une comptine en anglais d'origine américaine qui date du XIXe siècle.

Contexte[modifier | modifier le code]

La comptine fut publiée (non pas écrite) par la firme bostonnienne Marsh, Capen & Lyon, en tant que poème original de Sarah Josepha Hale le 24 mai 1830. Elle fut inspirée par un incident[1].

Fillette, Mary Sawyer (plus tard Mrs. Mary Tyler) avait un agneau de compagnie, qu'elle amena à l'école un jour sur la suggestion de son frère. Son passage provoqua de l'étonnement. Mary affirma que

« En visite à l'école ce matin-là, il y avait un jeune homme du nom de John Roulstone, neveu du révérend Lemuel Capen, qui habitait à Sterling au Massachusetts. C'était la coutume alors pour les élèves de se préparer pour le collège avec l’aide des ministres [du culte], et dans ce but, Mr. Roulstone étudiait avec son oncle. Le jeune homme trouvait fort plaisant l'incident avec l'agneau. Le lendemain, il vint à notre école de rang en parcourant les champs à dos de cheval et me remit un bout de papier sur lequel il avait écrit les trois premiers couplets du poème…[trad 1],[2]. »

Deux théories s'opposent sur l'origine du poème. Une affirme que Roulstone rédigea les quatre premiers vers et que les douze suivants, plus moralisateurs et moins enfantins que les premiers, furent rédigés par Sarah Josepha Hale. L'autre avance que Hale a composé le poème au complet[3].

Au centre-ville de Sterling au Massachusetts se trouve une statue représentant l'agneau de Mary. La Redstone School, construite en 1798, fut achetée par Henry Ford et déménagée dans la cour d'une église dans la même ville.

Paroles[modifier | modifier le code]

Dans les années 1830, Lowell Mason a mis en musique la comptine en ajoutant des répétitions dans les couplets :


Mary had a little lamb,
little lamb, little lamb,
Mary had a little lamb,
whose fleece was white as snow.

And everywhere that Mary went,
Mary went, Mary went,
and everywhere that Mary went,
the lamb was sure to go.

It followed her to school one day
school one day, school one day,
It followed her to school one day,
which was against the rules.

It made the children laugh and play,
laugh and play, laugh and play,
it made the children laugh and play
to see a lamb at school.

And so the teacher turned it out,
turned it out, turned it out,
And so the teacher turned it out,
but still it lingered near,

And waited patiently about,
patiently about, patiently about,
And waited patiently about
till Mary did appear.

“Why does the lamb love Mary so?”
Love Mary so? Love Mary so?
“Why does the lamb love Mary so,”
the eager children cry.

“Why, Mary loves the lamb, you know.”
The lamb, you know, the lamb, you know,
“Why, Mary loves the lamb, you know,”
the teacher did reply.

Médias[modifier | modifier le code]

Cette chanson est une version britannique, qui diffère légèrement de la version américaine.

Fichier audio
Mary Had a Little Lamb (info)
Homme chantant les deux premiers couplets de Mary Had a Little Lamb.

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?
Fichier audio
Mary Had a Little Lamb (info)
Homme récitant les deux premiers couplets de Mary Had a Little Lamb.

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?

Notes et références[modifier | modifier le code]

Citation originales[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Visiting school that morning was a young man by the name of John Roulstone, a nephew of the Reverend Lemuel Capen, who was then settled in Sterling. It was the custom then for students to prepare for college with ministers, and for this purpose Mr. Roulstone was studying with his uncle. The young man was very much pleased with the incident of the lamb; and the next day he rode across the fields on horseback to the little old schoolhouse and handed me a slip of paper which had written upon it the three original stanzas of the poem… »

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Mary Had a Little Lamb » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) Poems for our children, dont Mary had a little lamb : designed for families, Sabbath schools, and infant schools : written to inculcate moral truths and virtuous sentiments
  2. (en) John Roulstone et Mary (Sawyer) and her friends, The Story of Mary's Little Lamb, Dearborn, Mr. & Mrs. Henry Ford,‎ 1928, p. 8
  3. (en) Mary Had A Little Lamb sur le site Song Facts

Sur les autres projets Wikimedia :