Humpty Dumpty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Humpty Dumpty.

Humpty Dumpty est un personnage éponyme d'une comptine anglaise extrêmement populaire, le plus souvent représenté comme un œuf.

L'explication la plus admise pour le texte est qu'il s'agit d'une devinette très ancienne, dont la réponse est un œuf, devenue une comptine puisque tout le monde connaît la solution. La première version imprimée, avec musique, date de 1797.

Divers auteurs ont recherché plutôt des origines historiques. Une théorie est que cette chansonnette raillerait le roi Richard III d'Angleterre, bossu tombé à la bataille de Bosworth qui mit fin à la Guerre des Deux-Roses en 1485. D'autres évoquent, soit une machine de guerre durant le siège de Gloucester, soit un gros canon dans la ville de Colchester qui seraient tombés d'un mur où ils étaient en batterie pendant la guerre civile de 1643. Aucun dossier conséquent ne relie les faits historiques à la comptine, et les critiques de ces ingénieuses constructions n'ont pas manqué de souligner leurs failles.

Paroles[modifier | modifier le code]

« Humpty Dumpty sat on a wall.
Humpty Dumpty had a great fall.
All the king's horses and all the king's men
Couldn't put Humpty Dumpty together again.
 »

Traduction

Humpty Dumpty sur un muret perché.
Humpty Dumpty par terre s'est écrasé.
Ni les sujets du Roi, ni ses chevaux
Ne purent jamais recoller les morceaux.

ou bien :

Humpty Dumpty était assis en haut d'un mur.
Humpty Dumpty est tombé de haut sur le sol dur.
Tous les soldats du roi, tous les chevaux du roi
N'ont pu relever Humpty Dumpty et le remettre droit.

Dans la première version publiée, les deux derniers vers sont:

« Four-score Men and Four-score more,
Could not make Humpty Dumpty where he was before.
 »

soit en français

Quatre-vingt hommes et encore quatre-vingt
N'ont pu remettre Humpty Dumpty d'où il vint.

De l'autre côté du miroir[modifier | modifier le code]

Humpty-Dumpty occupe Alice pendant un chapitre du roman De l'autre côté du miroir de Lewis Carroll (sous le nom de "Heumpty Deumpty", "Gros Coco", "Dodu-Mafflu" ou encore "Rondu-Pondu" selon les traductions en français)[1].

Humpty-Dumpty discute du sens des mots avec Alice. Il affirme que les mots ne veulent dire que ce que je veux qu'ils disent ; et à l'objection d'Alice qui demande si on peut donner autant de sens différents à un mot, Humpty Dumpty répond « la question est de savoir qui est le maître ». Ce dialogue, où un œuf posé sur le sommet d'un mur étroit parle comme une personne de grand pouvoir, est devenu un lieu commun dans les discussions politiques, juridiques et académiques britanniques et américaines, et, à un moindre degré, de pays francophones[2] et d'autre pays, où l'on a pu faire un parallèle entre le propos de Lewis Caroll et la méthode socratique[3].

Référence littéraire[modifier | modifier le code]

En 1940 Humpty-Dumpty apparaît dans le film de Tex Avery "A Gander at Mother Goose (Les contes de ma mère l'oie)". Dans le best-seller policier-uchronique de Jasper Fforde Le puits des histoires perdues, il est le chef du syndicat des personnages de comptines et dans "Toyland" un dessin animé.

La comptine joue un rôle dans La Deuxième Mort de Ramón Mercader, roman de Jorge Semprún.

Humpty Dumpty est également le titre d'un thème de jazz modal de Chick Corea, interprété notamment par le Corea Akoustic Band.

Il apparaît aussi dans le film Monstres et Cie, au tout début, sur l'étagère du premier enfant que l'on peut voir.

Le groupe Travis s'est également inspiré de cette comptine pour leur chanson The Humpty Dumpty Love Song. On peut d'ailleurs retrouver de nombreuses allusions dans les paroles même si Humpty Dumpty n'est pas cité. De plus ce groupe met en scène Humpty Dumpty dans un de ses clips, celui de la chanson Coming Around.

"Humpty Dumpty" ouvre l'album "Lost in Space" d'Aimee Man en 2002.

Il est aussi le personnage représentant la marque de chips du même nom: Humpty Dumpty

Il est aussi le personnage central du roman de Jasper Fforde "The big over easy" en 2006.

Il apparait également dans le film Le Chat Potté, sous le nom d'Humpty Alexandre Dumpty (Humpty Alexander Dumpty dans la version originale). Il est alors orphelin et se lie d'amitié avec le Chat Potté, jusqu'au point où ils se considèreront comme des « frères ». Mais c'est un personnage ambigu, il est alternativement protagoniste, puis antagoniste. Dans la version originale, il est doublé par Zach Galifianakis.

Il apparaît dans le premier monde de LittleBigPlanet sur PS3 en tant qu'aide qui explique au joueur toutes les actions de Sackboy. On peut le faire tomber du lieu où il est assis en s'agrippant à lui, il se cassera alors en faisant tomber des points.

Dans la BD "Professeur Bell" (5 Tomes) de Joann Sfar, un personnage le gros " policier Mazock qui ressemble à un œuf et a comme surnom "Humpty Dumpty"

Dans le dessin animé Petit Vampire, un personnage semblant beaucoup inspiré de Humpty Dumpty apparait dans un épisode. Il est pondu par une poule mécanique sur le haut d'un mur, et dès qu'un œuf tombe du mur, un autre œuf est pondu et prend sa place.

Son nom est utilisé pour désigner la Chain d'Elliot Nightray un personnage du manga de Jun Mochizuki, Pandora Hearts.

Humpty Dumpty est également le titre d'une chanson de Graeme Allwright, chantée en anglais.

Humpty Dumpty est également le nom de l'Arms de Keith Black (qui se révèle être Keith White) dans lemanga Porject ARMS.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. G. Vignaux, « Énoncer, argumenter : opérations du discours, logiques du discours », Langue française, no 50,‎ , p. 91-116 (lire en ligne) ; Patricia Neve et Claudine Laroche, « Domination et langage », Langage et société, vol. 9, no Suppl. 9,‎ , p. 24-25 (lire en ligne)etc.
  3. « Marcello La Matina, Il problema del significante, revue », sur persée.fr,‎ 2003