Martin-pêcheur d'Amérique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Martin-pêcheur d'Amérique (Megaceryle alcyon) est une espèce d'oiseau de la famille des Alcedinidae.

Description[modifier | modifier le code]

La tête du martin pêcheur d'Amérique est surmontée d'une double grande huppe bleue qu'il peut hérisser et qui commence du nez et va jusqu'à la nuque. Les côtés latéraux de sa tête, sa gorge ainsi que son ventre forme une étendue blanche uniforme qui est séparée au niveau de la base du coup par une grande bande bleue de forme triangulaire qui pointe vers le bas. Le dessus de son corps est de couleur bleue. Il possède une très courte queue de couleur grise dont l'extrémitée est barrée de blanc. Fait surprenant chez cette espèce, la femelle se distingue par une bande rousse au niveau de la poitrine ce qui est rare chez les oiseaux. C'est en général le mâle qui se distingue au niveau des couleurs. Le mâle et la femelle possèdent une silhouette massive qui est ponctuée de deux courtes pattes. Sa tête et son coup eux sont disproportionnés par rapport au reste du corps.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

La répartition du martin-pêcheur d'Amérique se situe dans toute l'Amérique du nord et centrales ainsi que dans l'Équateur, la Colombie, le Venezuela et la Guyane. Il se retrouve de façon plus rare sur le continent européen dans l'ile de Grande-Bretagne et au Portugal.

Habitat[modifier | modifier le code]

Le martin-pêcheur d'Amérique fréquente tout type de milieu aquatique où il y a du poisson. Ainsi, on peut le retrouver dans les lacs, rivières, différents cours d'eau, marais, côtes maritimes, eaux marines calmes ainsi que les mangroves. Il préfère les eaux dénuées de végétations pour mieux repérer ses proies ainsi que des milieux procurant des perchoirs car ces derniers lui permettent de mieux localiser ses proies.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le régime alimentaire du martin-pêcheur d'Amérique est assez varié mais est constitué principalement de poissons. Bien qu'il préfère les poissons de petite taille qu'il avale d'un coup, il n'hésite pas à s'en prendre à des poissons faisant la longueur de son corps si cela s'avère nécessaire. Durant les périodes où il y a un manque de poissons, cet oiseau ne dédegnera pas les mollusques, insectes, crustacées, batraciens, reptiles, baies et petits mammifères.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Étant monogame, le martin pêcheur d'Amérique reste en couple avec le même partenaire durant l'année de reproduction. Après que la mâle ait établi son territoire, le mâle commence à se chercher une femelle. La parade nuptiale de cette espèce consiste en des chants miaulants fait par le mâle et une offrande de nourriture à la femelle. Après que la copulation ait eu lieu, le mâle entreprend une parade post-copulatoire qui consiste à poursuivre la femelle en planant et en effleurant la surface de l'eau.

Nidification[modifier | modifier le code]

Après la parade post-copulatoire, un site de nidification est choisi. Il s'agit généralement d'un endroit où le sol est en argile meuble et qui n'est pas loin du site de pêche. Le mâle et la femelle s'entraident à tour de rôle pour creuser le nid et s'encouragent mutuellement par des chants pendant que l'autre travaille.

La femelle pond de 6 à 8 œufs que le couple va incuber à tour de rôle (la femelle pendant la nuit et le mâle le jour dès l'aurore) pendant environ 23 jours. Les jeunes resteront avec les parents une cinquantaine de jours où ils seront nourris régulièrement par la femelle par régurgitation à l'exception des 21 derniers jours où la cadence de nourrissage va diminuer progressivement. Les jeunes seront ensuite sevrés et devront se nourrir eux même.

Comportement[modifier | modifier le code]

Le martin-pêcheur d'Amérique est un oiseau solitaire hors de la saison de reproduction. Ce sont des oiseaux qui défendent leur territoire de reproduction et le mâle poursuit les intrus jusqu'à l'extérieur des limites de son territoire. Il hérisse les plumes de sa huppe en cas de perturbation. Pendant la pêche, il reste perché pour localiser une proie et une fois repérée, il fonce dans l'eau à l'aveuglette pour l'attraper et l'avaler. Il lâche de son estomac des boulettes de régurgitation qui constituent les parties non-comestibles de sa proie comme les os, les plumes, les poils, les écaille, etc.

Chants et cris[modifier | modifier le code]

Fichier audio
Cri du Martin-pêcheur d'Amérique (info)

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?
  • Cri de dissuasion : Crépitement mécanique vibrant
  • Cri d'alerte : Hurlement rapide
  • Cri de séduction : Chant miaulant

Vol[modifier | modifier le code]

Le martin-pêcheur d'Amérique vole haut dans le ciel directement par une série de 6 battements.

Durant la pêche, il pratique le vol stationnaire pour repérer ses proies.

Prédateurs animaliers[modifier | modifier le code]

Le busard peut s'en prendre aux jeunes hors du nid si ils ne sont pas encore habile pour voler.

Menaces humaines[modifier | modifier le code]

Il est souvent tué par les pisciculteurs car il dévore les poissons de l'élevage.

Défense et Extension[modifier | modifier le code]

Cette espèce est en constante expansion car les activités humaines créent le type de sol indispensable à la construction de son nid.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :