Mutuelle générale de l'Éducation nationale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis MGEN)
Aller à : navigation, rechercher
Logotype de la MGEN jusqu'en décembre 2014

Première mutuelle de santé de la fonction publique en France en nombre d'adhérents[1] et en cotisations[2], la Mutuelle générale de l’Éducation nationale assure la protection sociale obligatoire et complémentaire de 3,5 millions de personnes.

Elle dispose d'un réseau de 18 600 militants présents sur le terrain, ainsi que de 9 380 salariés.

Si la MGEN est historiquement la mutuelle de l’Éducation nationale, de la Culture, de la Recherche et de la Jeunesse et des sports, elle est maintenant ouverte à tous.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • La MGEN a été fondée en 1947 sur l'initiative du Syndicat national des instituteurs (SNI) dont le congrès de Grenoble de 1946 souhaita, dans un contexte marqué par la mise en place de la Sécurité sociale, unifier l'ensemble des mutuelles de santé du milieu de l'enseignement (d'où le nom de mutuelle générale).
  • L'unification des mutuelles de santé du secteur de l'éducation a pour but de demander la gestion du régime de sécurité sociale des fonctionnaires de l'Éducation nationale par la nouvelle mutuelle.
  • Marcel Rivière, le rapporteur de la question au congrès du SNI, est le premier président de la MGEN. Toutefois, la mutuelle est une structure distincte et indépendante du syndicat, ouverte à tous, contrairement à la tradition des pays nordiques ou anglo-saxons.

Trois métiers[modifier | modifier le code]

Sécurité sociale de l'Éducation Nationale[modifier | modifier le code]

La MGEN gère par délégation de service public, la sécurité sociale des personnels de l'Éducation Nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Culture et de la Communication, des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative

Complémentaire santé[modifier | modifier le code]

En complément de son activité de sécurité sociale, la MGEN propose des complémentaires santé :

  • La complémentaire Offre Globale MGEN est dédiée aux personnels de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, de la Recherche, de la Culture et des collectivités territoriales.
  • La Complémen'ter destinée aux personnels des conseils régionaux ou départementaux (avec le même principe que l'offre globale MGEN, à savoir la prévoyance qui garantit un maintien de salaire en cas de maladie).
  • Le RSP pour les agents du Ministère de l'agriculture.
  • Trajectoire Prof destiné aux étudiants préparant un concours de l’Éducation Nationale.

Une particularité de la complémentaire santé de la MGEN : la cotisation est proportionnelle au salaire. Ce mécanisme permet, sur le modèle de la sécurité sociale, d'effectuer une redistribution entre grades et crée ainsi un système de solidarité.

Acteur majeur du monde de la santé, de la protection sociale et de l’éducation, elle conduit de nombreuses actions de recherche, de prévention et d’éducation à la santé.

MGEN Filia 
La complémentaire Efficience santé proposée par MGEN Filia, créé en partenariat avec la MAIF, est ouverte à toutes personnes [3]. Le 1er Janvier 2013, MGEN Filia a absorbé la mutuelle MOCEN.

Gestion d'établissements sanitaires et sociaux[modifier | modifier le code]

En outre, la MGEN gère 33 établissements sanitaires et médico-sociaux : cliniques médicales, hôpitaux psychiatriques, centres de santé, centres de soins de suite et réadaptation, maisons de retraite qui sont ouverts à tous les assurés sociaux.

La MGEN est le principal financeur, avec la MATMUT, de l'Institut Mutualiste Montsouris, via l'union de gestion mutualiste MFPASS, dont le président est Thierry Beaudet, président de la MGEN.

Partenariats[modifier | modifier le code]

La MGEN est membre de :

ADOSEN 
La MGEN a créé l'ADOSEN, une association spécialisée dans la promotion de la santé. Initialement, le sigle signifiait Association pour le don du sang dans l'éducation nationale. Son sens actuel est Action et Documentation Santé pour l'Education Nationale
ISTYA 
En 2011, la MGEN crée avec d'autres mutuelles (MAEE, MNT, MNH, MGET) l'Union Mutualiste de Groupe (UMG) ISTYA qui devient le premier groupe de protection sociale français avec plus de 6 millions de personnes couvertes, soit 10 % de la population. La MCDEF a rejoint Istya le 1er janvier 2012.

La création d'Istya permet de répondre aux nouveaux critères exigés par Bruxelles (norme Solvency ou Solvabilité II) et fait suite aux nombreux mouvements de concentration de mutuelles ou d'assurances (SFEREN = MAIF, MACIF, MATMUT), (COVEA = GMF, MAAF, MMA), (HARMONIE Mutuelles = Harmonie Mutuelle, SMAR, MNAM), (INTERIALE = MGPAT, MMI, SMPPN), (UNEO = MNM, CNG, MAA).

Association MGEN-Solidaris 
En 2012, la MGEN et Solidaris-Mutualité Socialiste de Belgique ont décidé de s'associer pour, notamment, créer une offre mutualiste commune dans un pays européen tiers à partir de 2013 et militer ensemble auprès de l'Union Européenne pour la reconnaissance d'un statut de groupement européen mutualiste.
Alliance MAIF-MGEN 
En mai 2012, la MAIF et la MGEN ont annoncé constituer une "alliance", renforçant ainsi leur liens historiques, avec la volonté de mener des projets communs concernant la prévoyance et la dépendance.

Présidents[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]