Lussatite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lussatite (Opal-CT)
Catégorie IX : silicates[1]
Lussatite Mine des Rois, Puy-de-Dôme, France (18x13 cm)

Lussatite Mine des Rois, Puy-de-Dôme, France (18x13 cm)
Général
Classe de Strunz 4.DA.10
Formule brute SiO2*nH2O
Identification
Couleur blanche, grise, bleue
Échelle de Mohs 5,5-6,5
Trait blanc
Éclat vitreux; résineux; nacré; cireux; gras; mat.
Propriétés optiques
Indice de réfraction no = 1,5442
ne = 1,5533
Biréfringence Δ = 0,0091 ; biaxe positif
Dispersion 2vz ~ 0-10°
Fluorescence ultraviolet oui
Transparence Transparent, translucide, à opaque
Propriétés chimiques
Densité 1.9-2,5
Fusibilité Ne fond pas dans la flamme mais devient mate et crépite
Solubilité Soluble dans HF et KOH
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La lussatite terme francophone qui désigne l'OPAL-CT (dénomination internationale de l'IMA) est une des quatre variétés d'opale. Composée de cristobalite-tridymite (d’où les deux lettres « C » et « T »).

Inventeur et étymologie[modifier | modifier le code]

Décrite par le minéralogiste français François Ernest Mallard, le nom dérive du topotype.

Topotype[modifier | modifier le code]

Lussat Auvergne, France.

Galerie[modifier | modifier le code]

Gisements[modifier | modifier le code]

En France

  • Mine du Colombier des Roys, près de Dallet dans le Puy-de-Dôme. Ancienne mine d'Asphalte[2].
  • Lussat (Puy-de-Dôme)
  • Coutras, Lot-et-Garonne, Aquitaine[3]

Dans le monde

  • Steinbruch Katsch, Murau, Steiermark, Autriche.
  • El Sol 3 (Encajon), Cajamarca, Province de Cajamarca, Pérou[4]
  • Şaphane alunite, Pazarla, Province deKütahya, Région d'Aegean , Turquie[5]
  • Creede Formation, Creede District, Mineral Co., Colorado, USA[6]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Aimé Rudel : "Curiosités Géologiques d'Auvergne et du Velay", Editions Volcans, 1970
  3. Econ Geol (1989) 84:1541-1556
  4. - Dill, H.G., Bosse, H.-R., Henning, K.-H., Fricke, A., and Ahrendt, H. (1997): Mineralogical and chemical variations in hypogene and supergene kaolin deposits in a mobile fold belt the Central Andes of northwestern Peru. Mineralium Deposita 32, 149-163.
  5. Mutlu, H., Sariiz, K., and Kadir, S. (2005): Geochemistry and origin of the Şaphane alunite deposit, Western Anatolia, Turkey. Ore Geology Reviews 26, 39-50.
  6. Minerals of Colorado (1997) E.B. Eckels