Louis-Armand-Alexandre Coeuret de Nesle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Photographie du marquis de Neslé.

Louis-Armand-Alexandre Cœuret, marquis de Neslé, né le 18 mars 1803 à Caen et mort le 9 octobre 1879 à Bourges, est un militaire et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entra à l'École Saint-Cyr et devint capitaine au 8e régiment de dragons. Il donna bientôt sa démission, et s'occupa d'agriculture et d'élevage dans sa propriété du Berry.

Maire de Savigny, conseiller général du canton de Baugy, président du comice agricole de Bourges, lieutenant-colonel de la garde nationale, il fut successivement élu député au Corps législatif dans la 2e circonscription du Cher, le 20 décembre 1855, en remplacement de Octave de Barral, nommé sénateur, par 15 889 voix sur 16 205 votants ; le 22 juin 1857, par 18 768 voix sur 23 286 votants, contre 4 214 voix à Armand Bazille ; le 1er juin 1863, par 19 997 voix sur 29 343 votants, 41 373 inscrits, contre 5 591 voix à M. de Vogué, 3 388 à Armand Bazille, et 321 à M. de Duranti; puis le 24 mai 1869, par 16 484 voix.

Favorable à la politique de l'empire, Cœuret de Nesle ne prit la parole au Corps législatif que, pour demander la création d'un Crédit foncier spécial aux départements du centre de la France; il mourut au cours de la dernière législature.

Lien externe[modifier | modifier le code]