Locataires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Locataires

Titre original Bin-jip
Réalisation Kim Ki-duk
Scénario Kim Ki-duk
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Sortie 2004
Durée 88 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Locataires (빈집, Bin-jip, littéralement « Des maisons vides ») est un film sud-coréen réalisé par Kim Ki-duk, sorti en 2004.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un jeune homme, Tae-suk, apparemment sans domicile, scotche des prospectus aux portes de maisons ou d'appartements afin de repérer les logements dont l'occupant serait absent. Quand il en trouve, il s'y introduit, mais ne vole rien : il les habite tout en y faisant de petites réparations, et même lavant (à la main) le linge des occupants ordinaires, etc.

Mais un jour, une de ces maisons n'est pas vide : il y rencontre Sun-hwa, une femme en conflit avec son mari, qui est violent. Sun-hwa se joint à Tae-suk et ensemble ils pénètrent d'autres habitations. Une complicité complètement silencieuse s'établit vite entre eux. Mais Sun-hwa est portée disparue par son mari. D'autre part les deux complices se font prendre, et Tae-suk est condamné à cause de ses occupations illicites et de l'enlèvement. Sun-hwa retourne avec son mari.

Tae-suk est donc incarcéré. Dans sa cellule, il pratique de curieux exercices visant à se rendre invisible du gardien. Une fois libéré, il visite toutes les maisons où il avait vécu avec Sun-hwa, mais sans que leurs habitants ne remarquent quoi que ce soit. À la fin, il retourne à la maison de Sun-hwa et se met à y vivre de manière invisible. Ainsi la vie conjugale de Sun-hwa et de son mari devient plus heureuse...

Commentaire[modifier | modifier le code]

Ce film possède un rythme assez lent et les deux personnages principaux ne parlent pas. Certaines scènes, dans la dernière partie du film, font basculer celui-ci dans le cinéma fantastique : le jeune homme est parvenu, à force d'entrainement d'un art martial particulier, à devenir une sorte de fantôme pour pouvoir rejoindre sa belle à l'insu de son mari, en s'affranchissant des contraintes de la réalité.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Kim Ki-duk écrivit le scénario en un mois, tourna le film en seize jours et effectua le montage en dix jours.
  • Le tournage s'effectua dans le propre appartement du cinéaste et il doubla lui-même les scènes de moto.
  • Le titre original, Bin-jip, signifie Maisons vides en coréen. Le titre international, 3-Iron, désigne le club de golf fer 3 en anglais, le golf étant récurrent dans l'histoire.
  • La chanson récurrente du film est Gafsa, interprétée par Natacha Atlas.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]