Lobi Traoré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lobi et Traoré.

Bourama Traoré, dit Lobi Traoré est un musicien chanteur de blues malien, né en 1961 à Bakaridianna (Mali, à 20 km de Ségou), et décédé 1er juin 2010, à Bamako[1]. Sa musique est qualifiée de « blues Bambara ».

Lobi Traoré, qui appartient à l’ethnie bambara, adhère à l’adolescence au Komo, société secrète traditionnelle.

Âgé de 16 ans, Lobi Traoré entre dans un orchestre folklorique en tant que chanteur du répertoire bambara, d’abord à Ségou puis à Bamako. Il intègre ensuite le Djata Band, un orchestre créé par Zani Diabaté avant de commencer dans les années 1980 une carrière solo qui l’emmène en tournée en Afrique, en Europe et au Canada.

Lobi Traoré a su lier des instruments traditionnels (la kora, le djembé, la calebasse et le n’goni) à la guitare électrique.

Lobi Traoré a joué avec l’harmoniciste français Vincent Bucher.

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]