Les Petites Heures de Jean de Berry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berry (homonymie).
Les Petites Heures de Jean de Berry
Image illustrative de l'article Les Petites Heures de Jean de Berry
L'Annonciation, miniature de Jacquemart de Hesdin
Artiste Jean Le Noir, Jacquemart de Hesdin, Pseudo-Jacquemart, un autre artiste anonyme et Frères de Limbourg (1 miniature)
Date 1375-1390
Technique Manuscrit relié - peinture sur vélin
Dimensions (H × L) 21,5 × 14,5 cm
Localisation Bibliothèque nationale de France, Paris (France)
Numéro d'inventaire Ms. Lat.18014

Les Petites Heures de Jean de Berry est un livre d'heures que commanda le duc Jean Ier de Berry. Il est conservé à la Bibliothèque nationale de France sous la cote ms. lat. 18014. Il contient 182 miniatures.

Histoire du manuscrit[modifier | modifier le code]

Plusieurs artistes participent à la création de cette œuvre. Jean le Noir, embauché à partir de 1372 par le duc, entame la décoration du manuscrit sans doute à partir de 1375. Son travail s'interrompt brutalement en 1380, sans doute à sa mort. Il laisse sans doute un grand nombre d'esquisses. Une deuxième équipe de quatre enlumineurs reprend le travail à partir de 1385. Un seul d'entre eux a été identifié : il s'agit de Jacquemart de Hesdin, embauché par le duc à partir de 1384. Il réalise, par exemple, la miniature de Nativité (f.38). Parmi les autres artistes, on distingue le Maître dit de la Trinité, qui intervient notamment dans la miniature du Baptême du Christ, le Pseudo-Jacquemart ainsi qu'un autre artiste anonyme. Vers 1412, le duc fait ajouter par l'un des frères Limbourg, peut-être Jean, une miniature le représentant en partance pour un pèlerinage.

Le duc de Berry, quelques jours avant sa mort, en 1416, fait don de son manuscrit à la femme de son trésorier Robinet d'Estampes, Jacquette. En 1606, le manuscrit appartient à Charles III de Lorraine. Le manuscrit passe ensuite successivement dans les mains de Madame de Chasnay, François Roger de Gaignières, Louis-Jean Gaignat et Louis César de La Baume Le Blanc, duc de La Vallière. En 1784, la collection de ce dernier est rachetée par la bibliothèque royale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Avril, Les Petites Heures de Jean, duc de Berry, fac-similé du manuscrit, Luzern, Faksimile-Verlag, 1988, 2 vol.
  • Elisabeth Taburet-Delahaye (dir.), Paris 1400 : Les arts sous Charles VI, Fayard/RMN,‎ 2004, 413 p. (ISBN 2213620229), p. 102-103

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]