Le Ravi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ravi.
Le ravi
Lou Ravi devant la crèche

Le Ravi ou Lou Ravi est un santon de la crèche de Noël.

Description[modifier | modifier le code]

Il lève les bras au ciel en signe d'émerveillement devant le miracle de la nativité. C'est le langage du corps bien connu des méditerranéens, pas besoin de parler pour exprimer ce que l'on ressent, le corps « prend » la parole. La joie du ravi est démonstrative et communicative, il prête à rire avec ses bras en l'air et sa tête d'étonné. Le ravi est un personnage attachant, on dit qu'il est un « simple d'esprit ». Autrefois, on disait que chaque village avait son « idiot du village », son « fada » (qui signifie littéralement « possédé par les fées »). Il est en extase (on décrit l'extase comme « l'âme qui rencontre Dieu »). Il ne peut offrir que sa présence mais son « ravissement » à la vue de la naissance de Jésus en fait un homme bon. Dans le village, il s'occupe de menus travaux (à l'intérieur du mas ou dans les champs), c'est un personnage des plus modestes qui vit dans la crèche. C'est un naïf. Il est habillé simplement, un bonnet sur la tête. Il n'apporte rien sauf sa joie, il ouvre son cœur, il nous montre le chemin du bonheur dans la simplicité.

Similaire[modifier | modifier le code]

On peut lui associer la « ravido » (la femme ravie) et l'étonné (valet que l'on représente penché à la fenêtre du mas) dans le même état de ravissement que le ravi. Mais les puristes diront que seul le ravi est indispensable et même obligatoire dans toute crèche provençale.

Dans la culture[modifier | modifier le code]

  • Simplet, l'un des sept nains de Blanche-Neige, présente des similitudes avec le Ravi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Photo et explication détaillée de 3 santons