Le Paradis des célibataires et le Tartare des jeunes filles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Paradis des célibataires et le Tartare des jeunes filles
Publication
Auteur Herman Melville
Titre d'origine The Paradise of Bachelors and the Tartarus of Maids
Langue Anglais américain
Parution Drapeau des États-Unis États-Unis
Août 1855
Harper's New Monthly Magazine
Traduction française
Traduction Bernard Hœpffner
Parution
française
1994
Éditions Cent Pages à Grenoble
Intrigue
Genre Nouvelle
Nouvelle précédente/suivante
Précédent Les Deux Temples Jimmy Rose Suivant

Le Paradis des célibataires et le Tartare des jeunes filles est une nouvelle d'Herman Melville publiée en 1855.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Paradis des célibataires et le Tartare des jeunes filles est une nouvelle d'Herman Melville publiée en 1855 dans la revue Harper's New Monthly Magazine[1].

Entre la fin de l'été 1853 et le printemps de 1854, Melville composa trois contes en diptyque[2] : Le Pudding du pauvre et les Miettes du riche, Les Deux Temples et Le Paradis des célibataires et le Tartare des jeunes filles. Ces contes, sauf Les Deux Temples, furent publiés sans nom d'auteur et restèrent dans la revue d'origine.

Résumé[modifier | modifier le code]

À Londres, dans le quartier du Temple, le narrateur est invité à un dîner de neuf gentlemen, « la fraternité des Célibataires » : « la perfection même d'une jouissance tranquille des bontés de la vie, de la boisson, de l'amitié, de la conversation ».
Par contre, en Nouvelle-Angleterre, la visite d'une fabrique de papier, où travaillent des jeunes filles, lui laisse une autre impression…

Éditions en anglais[modifier | modifier le code]

Traductions en français[modifier | modifier le code]

  • Trois nouvelles doubles (Le Paradis des célibataires et le Tartare des vierges, Les Deux Temples, Le Pudding du pauvre et les Miettes du riche) par Bernard Hœpffner, Éditions Cent pages, Grenoble, 1996.
  • Le Paradis des célibataires et le Tartare des jeunes filles, par Philippe Jaworski , Herman Melville, Œuvres, IV , Bibliothèque de la Pléiade, éditions Gallimard, 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Herman Melville, Bartleby le scribe, Billy Budd, marin et autres romans, Œuvres, IV , notice de Philippe Jaworski (p. 1163-1168), Bibliothèque de la Pléiade, éditions Gallimard, 2010 (ISBN 978-2-07-011806-9).
  2. Pièces composées de deux séquences symétriques dont l'action se déroule successivement aux États-Unis et à Londres (Jay Leyda)