La Faute à Fidel !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Faute à Fidel ! est un film franco-italien réalisé par Julie Gavras d'après le roman éponyme de Domitilla Calamai, sorti en 2006.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Paris, 1970. Anna, 10 ans, et son petit frère François, 6 ans, vivent une vie aisée et équilibrée dans une maison bourgeoise avec leurs parents, Marie, une journaliste sensible à la cause féminine et Fernando, un avocat espagnol ayant fui l'Espagne franquiste. Pourtant un jour, la tante et la cousine d'Anna, Marga et Pilar, viennent se réfugier en France à la suite de la disparition de Quino, le mari de Marga et militant communiste. Cette arrivée va bouleverser le petit quotidien de la famille. Fernando se sentant désormais impliqué, décide de s’engager dans la politique militante et de changer ses habitudes « bourgeoises ». En effet, ils quitteront leur grande maison pour un petit appartement, Anna sera dispensée des cours de catéchisme de son école catholique et d'étranges individus barbus vont investir leur appartement pour se lancer dans de long débats politiques sur le partage et le soutien au régime de Salvador Allende au Chili.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le Fidel du titre fait bien référence à Fidel Castro.
  • Lorsque Fernando présente Anna à ses amis, il la surnomme la « momia » . Les « momios » étaient, au Chili, les opposants de droite au gouvernement Allende.
  • La soirée électorale mise en scène dans le film, où Fernando annonce avec enthousiasme le score « 51 % », est la victoire du parti Unidad Popular d'Allende aux élections municipales chiliennes d'avril 1971.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]