Kirkouk (gisement)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kirkouk
Présentation
Pays Drapeau de l'Irak Irak
Exploitant Saudi Aramco
Historique
Découverte 1927
Début de la production 1934

Kirkouk est le plus grand gisement pétrolier d'Irak, et l'un des plus grands du monde. Il a une importance historique considérable. Il a été découvert en 1927 alors que l'Irak était sous occupation britannique.

Situé près de la ville du même nom, ce gisement modela l'industrie pétrolière du pays et influença considérablement son histoire. L'Iraq Petroleum Company, en large part aux mains des intérêts britanniques, fut créé pour l'exploiter.

Dans les années 1930, le gisement constitue à lui seul un maillon important de la politique globale de Londres, non seulement en raison de l'énorme enjeu économique qu'il représente, mais aussi parce que, principale source de pétrole connue à l'époque dans cette partie du monde, il alimente l'armée et la flotte britanniques.

À partir de 1934, son pétrole est acheminé vers la Méditerranée par des oléoducs terminant à Tripoli (Liban) et Haïfa (futur Israël), tous deux fermés depuis. Kirkouk représenta presque toute la production du pays jusqu'aux années 1950.

Il fut nationalisé, comme tout le pétrole iraquien, en 1971. Environ la moitié du pétrole produit jusqu'ici en Irak provient de ce gisement.

À la fin du « règne » de Saddam Hussein, le gisement a été surexploité, tant par volonté de maximiser la production pour faire rentrer des devises que par manque d'équipements et de débouchés pour certains produits (réinjectés dans le gisement). Ces mauvaises pratiques pourraient avoir endommagé irréversiblement le réservoir et diminué ses réserves.

Actuellement, le gisement produit quelque 600 kbbls/j, ce qui en fait le deuxième producteur du pays après Rumaila. La dernière estimation disponible place les réserves restantes à 8,7 Gbbls - sachant que plus de 15 Gbbls ont déjà été extrait, c'est donc un gisement largement déplété maintenant.