Justin Lhérisson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alexis Michel Justin Lhérisson est un avocat, journaliste et lodyanseur haïtien, né à Port-au-Prince le 10 février 1873 et mort le 15 novembre 1907[1]. Il est considéré comme le premier à avoir retranscrit des lodyans par écrit.

Biographie[modifier | modifier le code]

Justin Lhérisson devient journaliste dès l'âge de 16 ans[1] et patron de presse dix ans plus tard[1]. Il crée alors le quotidien Le Soir, dans lequel il publie, à partir 1899, les premiers lodyans écrits, avec la complicité de Fernand Hibbert[1]. Il a ainsi amplement contribué à la perpétuation de cet art littéraire typiquement haïtien, proche du conte, qui était jusqu'alors un art oral.

En 1903, il compose la Dessalinienne à l'occasion du centenaire de l'indépendance haïtienne. Le poème est ensuite adopté comme l'hymne national d'Haïti.

Alors qu'il meurt prématurément à l'âge de 34 ans en 1907, son quotidien continue de publier des lodyans jusqu'en 1908[1].

L'écrivain Georges Anglade, qui a théorisé les lodyans dans les années 1990-2000, le considère comme le « maître » des lodyans[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (fr)+(en) Georges Anglade, Rire haïtien : les lodyans de Georges Anglade / Haitian laughter : a mosaic of ninety miniatures in French and English, Coconut Creek, FL, Educa Vision,‎ 2006 (ISBN 9781584323594), p. 10-11