Julien Paluku Kahongya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Julien Paluku Kahongya
Julien Paluku
Julien Paluku
Biographie
Date de naissance 13 décembre 1968
Lieu de naissance Buramba
Julien Paluku en 2010

Julien Paluku Kahongya, né le 13 décembre 1968 à Buramba (Rutshuru, Nord-Kivu), est le gouverneur du Nord-Kivu depuis le 24 février 2007. Il est vice-président de l'Association internationale des régions francophones Association internationale des régions francophones (AIRF)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Paluku Kyavuyirwe, est originaire du territoire de Lubero[2]. Julien Paluku Kahongya a fait ses études primaires à Nyamitwitwi (Rutshuru) et ses études secondaires à Nyamilima (Rutshuru). Il a obtenu un diplôme de graduat à l'Institut Supérieur de Développement Rural ISDR à Bukavu en 1993 et une licence en Santé communautaire à l'Université libre des Pays des Grands Lacs (ULPGL), Campus de Butembo en 2005[réf. nécessaire].

Il a enseigné à Nyamilima de 1988 à 1989 et à Goma de 1994 à 1998. Il est un ancien militant de l'UDPS.

Vie politique[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

[réf. nécessaire]Débuts En 1996, lorsque l’AFDL entre à Goma le vendredi 1er novembre, Julien Paluku est toujours professeur à l’Institut Mikeno. Dès la "libération", il suit un séminaire de formation aux nouveaux postes de gestion du pays. Il fait ensuite partie de la 2e promotion de la formation militaire au centre d'instruction de Rumangabo.

Après cette formation, il devient animateur au bureau provincial de l'AFDL chargé de l'idéologie, et parallèlement secrétaire à la coordination des cadres politicio-militaires de la même organisation.

En août 1998, il rejoint le mouvement du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD). En octobre 1998, il est envoyé à Lubero comme administrateur du territoire assistant chargé de l'administration.

En mai 1999, alors que le RCD éclate et le Lubero devient territoire de la RCD/K-ML. Il est alors désigné au secrétariat de la commission électorale pour organiser les élections du maire de la nouvelle ville de Butembo.

En octobre 1999, il est nommé administrateur du territoire de Lubero, succédant à Sikuly'Uvasaka Makala, élu maire de Butembo. Il restera administrateur du Lubero jusqu'au 3 mars 2003.

Le mandat de Julien Paluku s'est centré sur les axes suivants :

  • La sensibilisation des may-may Vita Kitambala, La Fontaine, Jackson Muhuka Mbuto pour devoir quitter la brousse,
  • Mission de restauration de l’autorité de l’État sur l’ensemble du territoire de Lubero ayant une superficie de 18 096 km2.
  • Négociation en plein parc de Virunga avec les autorités du RCD/Goma (à la place appelé armoiries) pour tenter d’apaiser la tension entre le RCD/Goma et le RCD/K-ML
  • Négociation à Nambole à kampala (Mandela National Stadium) dans les conflits qui déchiraient l’Ituri (en 2001)

Maire de Butembo[modifier | modifier le code]

[réf. nécessaire]Maire de Butembo,Beni Julien Paluku est nommé le 4 mars 2003 maire de la ville de Butembo, succédant à Eric Kamavu (Ambassadeur de la RDC en Angola de 2006-2009) qui devient Ministre dans le Gouvernement du RCD/K-ML basé à Beni.

Il poursuit les efforts de construction d’un immeuble de la mairie de Butembo en partenariat avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC). En 2003, il fait construire le 1er parking public, le seul dans la province du Nord-Kivu. Il fait aménager les grandes artères de la ville de Butembo pour lui donner la forme de la ville avec des ronds points construits, des caniveaux débouchés. Il fait construire le pont Cugeki, inauguré le 2 juillet 2005 permettant ainsi de relier 2 communes séparées par la rivière Kimemi depuis une vingtaine d’année, l’unique passerelle qui ouvre la ville sur l’Evêché du Diocèse de Butembo-Beni.

Julien Paluku a résisté devant l’avancée des troupes du RCD/Goma qui, en juin 2003, campèrent à la porte de Butembo.

Maire de Beni[modifier | modifier le code]

À la suite de la réunification du pays, Julien Paluku est nommé maire de Beni le 9 juillet 2005 et prend officiellement fonction le 18 juillet.

Il s'investit dans la réhabilitation des voiries urbaines, la réfection des ponts, la construction du bureau des services administratifs de la ville de Beni et la construction d’un immeuble pour la commune de Rwenzori.

Pendant ce mandat, Julien Paluku obtient son diplôme de licencié en Santé et Développement Communautaire à l’Université Libre des Pays des Grands Lacs (ULPGL).

Député provincial[modifier | modifier le code]

Julien Paluku en meeting

[réf. nécessaire]Depute Provincial , Gouverneur du Nord Kivu En 2006, Julien Paluku est élu député provincial dans la circonscription de Butembo sur la liste des Forces du Renouveau avec 38 800 voix à côté de 160 candidats prétendants.

Gouverneur du Nord-Kivu[modifier | modifier le code]

Le 27 janvier 2007, Julien Paluku est élu gouverneur du Nord-Kivu au sein de l’assemblée provinciale composée de 42 députés, avec 25 voix pour et 17 voix.

Le 28 novembre 2011, il est réélu comme député national en territoire de Lubero.

En 2012, juste après les élections législatives et présidentielles, Julien Paluku est l'initiateur du parti politique dénommé BUREC (Bloc uni pour la renaissance et l'émergence du Congo).

Média[modifier | modifier le code]

Il est l'initiateur, promoteur et fondateur de la RADIO-TELEVISION locale de butembo RTVH, une grande maison de Media dans la region

Annexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]