Joy Kogawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joy Kogawa (née Joy Nozomi Nakayama à Vancouver le 6 juin 1935) est une poète et romancière canadienne de descendance japonaise. Son ouvrage le plus connu est le roman semi-autobiographique Obasan (en) (1981).

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant la Seconde Guerre mondiale, elle et sa famille sont internés dans un camp pour Japonais-canadiens à Slocan. Elle a travaillé pour éduquer les Canadiens sur l'histoire de ces camps et a été active dans la lutte pour des réparations par le gouvernement[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Joy Kogawa," Canadian Women Poets, BrockU.ca, Web, Apr. 13, 2001.

Liens externes[modifier | modifier le code]