Joseph Oberthur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oberthür.

Joseph Marie Oberthur, dit Joseph Oberthur[1], né le 25 avril 1872 à Rennes[2], mort le 5 octobre 1956 à Cancale, est un peintre, dessinateur animalier et écrivain cynégétique[3] français.

Il est le fils de l’imprimeur Charles Oberthür.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le nom et l’œuvre du Docteur Joseph Oberthur demeurent bien connus des naturalistes, même au-delà de l’hexagone. Si dans la presse, on l’a de son vivant surnommé le « Buffon du XXe siècle »[réf. nécessaire], en raison de sa connaissance scientifique de la faune sauvage, on a autant vanté le style alerte de ses livres que le charme de ses dessins pour leur exactitude.

Il finit sa vie à Cancale dans la propriété de la Broustière qu’il a hérité de son grand-père François-Charles Oberthür[4],[5]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le monde merveilleux des bêtes
    • Bécasses, bécassines et petits échassiers, ISBN 2-84575-089-7
    • Animaux de vénerie et chasse aux chiens courants
    • Canards sauvages et autres palmipèdes
  • Gibiers de notre pays.
    • Gibiers de notre pays. Livre premier, Gibiers d'eau douce, le marais, les étangs, les rivières, ISBN 2-84575-010-2
  • Gibiers de notre pays. Livre deuxième, Gibiers marins, la mer et ses rivages, ISBN 2-84575-011-0
    • Gibiers de notre pays. Livre troisième, La forêt et ses hôtes. Tome 1, ISBN 2-84575-012-9
    • Gibiers de notre pays. Livre quatrième, La forêt et ses hôtes. Tome 2, ISBN 2-84575-013-7
    • Gibiers de notre pays. Livre cinquième, Les chiens d'arrêt, gibiers à plume de la plaine et des bois, ISBN 2-84575-014-5
    • Gibiers de notre pays. Livre sixième, Gibiers de montagne, ISBN 2-84575-015-3
  • Le chien : ses origines et son évolution, ISBN 2-84575-020-X (vol. 1) & ISBN 2-84575-021-8 (vol. 2)

Les numéros ISBN de ces ouvrages correspondent à des rééditions.

Hommage et distinction[modifier | modifier le code]

Il obtient le croix de guerre 1914-1918 puis la légion d'honneur pour son service en tant que médecin du 94e RI puis médecin-major de 2e classe[6],[4].

En 1954, il obtient la grande médaille de Geoffroy Saint-Hilaire de la société d’acclimatation de France[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Parfois orthographié Joseph Oberthür. En 1942, le tréma est retiré du « u » pour franciser le nom de l’imprimerie. On le retrouve pourtant à des dates ultérieures.
  2. Registre des naissances (1872), Archives municipales de Rennes, cote 2E80, p. 82. Acte du 27 avril 1872, en présence de Louis Auguste Le Ray, architecte, et de Jules Pierre François Marie Marçais, négociant.
  3. Notice d’autorité de Joseph Oberthür sur la base Opale de la Bibliothèque nationale de France .
  4. a et b Cancale Magazine, mai 2009, Henri Raoult, p. 27.
  5. La Broustière sur Glad, portail des patrimoines de Bretagne.
  6. Louis Jénin, L’imprimerie Oberthur à livre ouvert, p. 90.
  7. Louis Jénin, L’imprimerie Oberthur à livre ouvert, p. 84.