José Mauro de Vasconcelos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir De Vasconcelos.

José Mauro de Vasconcelos

Activités Écrivain
Naissance 26 février 1920
Drapeau : États-Unis du Brésil Rio de Janeiro (Brésil)
Décès 24 juillet 1984 (à 64 ans)
Drapeau : Brésil São Paulo (Brésil)
Langue d'écriture Portugais
Distinctions Prix Jabuti de littérature en 1967

Œuvres principales

José Mauro de Vasconcelos (né le 26 février 1920 à Bangu, quartier populaire de Rio de Janeiro et mort le 24 juillet 1984 à São Paulo) est un écrivain brésilien.

Il est l'auteur de Mon bel oranger, inspiré de son enfance difficile et devenu un classique de la littérature enfantine, Allons réveiller le soleil, Le Palais Japonais, ainsi que d'une quinzaine de romans et de récits. Sportif et voyageur, il a pratiqué de nombreux métiers, notamment dans le monde du cinéma et de la télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

José Mauro de Vasconcelos est issu d'une mère indienne et d'un père portugais. Sa famille est très pauvre, d'autant plus que les enfants sont nombreux. C'est pourquoi il est envoyé vivre auprès de son oncle, dans la ville de Natal, capitale de l'état Rio Grande do Norte. C'est également dans cette ville qu'il commencera des études supérieure de médecine. Au bout de deux ans, il interrompt pourtant ses études pour retourner vivre à Rio de Janeiro, où il exerce de nombreux petits boulots : entraîneur de boxe, modèle vivant, cueilleur de bananes, serveur de nuit… C'est grâce à l'obtention d'une bourse auprès d'une université espagnole qu'il peut reprendre ses études et voyager en Europe[1].

Âgé de 22 ans, il revient au Brésil et travaille pour les frères Villas-Bôas, avec qui il défend la cause des indigènes. C'est à ce moment là qu'il décide d'écrire son premier roman, Banana Brava. Ses premières œuvres sont suivies d'un certain succès et d'un engouement de la critique, mais c'est avec Mon bel oranger, paru en 1968, qu'il connaît un véritable rayonnement sur la scène littéraire brésilienne puis internationale. Aujourd'hui, c'est l'une des œuvres brésiliennes les plus diffusées dans le monde. Elle a été adaptée au cinéma par Marcos Bernstein en 2012[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]