José Ladrönn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

José Ladrönn

Nom de naissance José Omar Ladrönn
Alias
Ladrönn
Naissance 1967
Drapeau du Mexique Minatitlán, Mexique
Nationalité Drapeau du Mexique Mexicain
Profession dessinateur, encreur et coloriste de bande dessinée
Distinctions

José Omar Ladrönn est un dessinateur mexicain de bande dessinée et de comics, né en 1967 à Minatitlán dans l’État de Veracruz (Mexique). En Europe, il est souvent crédité du seul patronyme de Ladrönn.

Outre la bande dessinée, pour laquelle il réalise également la mise en couleurs, il se consacre à la peinture.

Carrière[modifier | modifier le code]

José Ladrönn commence à travailler pour Marvel en 1996. Après avoir dessiné quelques épisodes de séries mainstream pour cet éditeur et pour son concurrent DC Comics, il réalise en 2000 la mini-série Inhumans écrite par Carlos Pacheco.

Sa rencontre en 2000 avec le scénariste Alejandro Jodorowsky est décisive puisqu’elle le conduira plus tard à reprendre les aventures de John Difool.

Lassé par les cadences imposées par les grands éditeurs[1], il rejoint en 2002 la société indépendante Active Images pour illustrer le comics Hip Flask (en), qui ne paraît qu’épisodiquement (trois numéros en quatre ans). Ce pachyderme[2], créé à l’origine par Richard Starkings comme mascotte publicitaire pour ses polices de caractères, a été décliné en personnage de comics coécrits par Starkings et Joe Casey. Ladrönn continue toutefois a réaliser de nombreuses couvertures pour Marvel et DC.

En 2002, Les Humanoïdes Associés lui confient les couvertures de la nouvelle édition des six tomes d’Avant l'Incal[3], suivies en 2003 par celles de L'Incal. Suite à l’arrêt prématuré par Mœbius de la série Après l'Incal, Ladrönn en dessine une version remaniée par Jodorowsky intitulée Final Incal, dont le premier tome sort en 2008.

Œuvres[modifier | modifier le code]

En anglais[modifier | modifier le code]

  • Spider-Boy Team-Up (Marvel et DC, 1997)
  • Cable #48-51, 53-55, 58-62, 64-70 (Marvel, 1997-1999)
  • Legends of the DC Universe #22-23 (DC Comics, 1999)
  • Inhumans Vol.3 #1-4 (Marvel, 2000)
  • Hip Flask (Active Images)
    • Unnatural Selection (2002)
    • Elephantmen (2003)
    • Mystery City (2005)

En français[modifier | modifier le code]

Revues
Albums

Récompenses[modifier | modifier le code]

Il a reçu en 2006 l’Eisner Award du meilleur peintre ou artiste multimédias pour Hip Flask.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie de José Ladronn sur la Bédéthèque
  2. son nom est un jeu de mots entre hippopotame et hip flask, qui signifie « flasque »
  3. Avant l’Incal T1 : Adieu le père sur humano.com