John McGahern

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John McGahern est un écrivain irlandais (12 novembre 1934 - 30 mars 2006). Né à Dublin, il grandit dans l'ouest de l'Irlande et fut diplômé de l'University College de Dublin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Les romans et nouvelles de John McGahern sont peuplés de personnages désenchantés par le nationalisme irlandais après l'indépendance de l'île. Leur amertume n'a d'égal que la sensation d'étouffement qu'ils expriment à travers la prose soignée de l'auteur. Le romancier apporte ainsi une large contribution au révisionnisme culturel irlandais et à la littérature irlandaise.

En 1990, John McGahern a reçu le prix littéraire Irish Times-Aer Lingus de la fiction pour son roman Amongst Women. Il a longtemps été considéré comme le maître contemporain de la nouvelle. La publication de The Collected Stories lui valut le qualificatif de prose leader en Irlande.

Romans[modifier | modifier le code]

  • The Barracks (1963)
  • The Dark (1965)
  • The Leavetaking (1974)
  • The Pornographer (1979)
  • Amongst Women (1990)
  • That They May Face the Rising Sun (2001)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Nightlines (1970)
  • Getting Through (1978)
  • High Ground (1985)
  • Collected Stories (1992)

Pièce de théâtre[modifier | modifier le code]

  • The Power of Darkness

Liens externes[modifier | modifier le code]