Comté de Roscommon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

53° 45′ N 8° 15′ O / 53.75, -8.25

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Comté de Roscommon (Michigan)
Comté de Roscommon
County Roscommon (en)
Contae Ros Comáin (ga)
Blason de Comté de Roscommon
Héraldique
Localisation du Comté de Roscommon
Localisation du Comté de Roscommon
Administration
Pays Drapeau de l'Irlande Irlande
Province Connacht
Capitale Roscommon
Immatriculation RN
Démographie
Population 64 065 hab. (2011)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Superficie 254 700 ha = 2 547 km2
Liens
Site web http://www.roscommoncoco.ie (en)

Le Comté de Roscommon (en gaélique Contae Ros Comáin) est une circonscription administrative de la République d'Irlande située dans la province du Connacht. Sa superficie est de 2 547 km2 pour 64 065 habitants (2011). La capitale de comté est Roscommon.

Athlone sur la rivière Shannon est considérée comme la ville la plus au centre de l'Irlande. Elle a la particularité de se trouver à cheval sur la Shannon et donc à la fois dans les comtés de Roscommon et de Westmeath.

Le comté de Roscommon possède beaucoup de sites historiques et mythologiques de l'Irlande médiévale et légendaire. Ainsi, le village de Tulsk se trouve à côté du site mythologique de Crúachan, résidence des souverains du Connaught, la reine Medb et son époux le roi Ailill Mac Máta.

Histoire[modifier | modifier le code]

Royaume de Connacht[modifier | modifier le code]

Article connexe : Liste des rois de Connacht.

Cinq baronnies royales[modifier | modifier le code]

Les cinq baronnies royales (King's five cantreds) sont les baronnies (en) autour de la ville d'Athlone que le roi d'Angleterre se réserva lorsque fut instituée la seigneurie de Connaught. Quatre d'entre elles se trouvaient dans l'actuel comté de Roscommon et formaient le peu de territoire resté aux mains des rois irlandais du Connacht après l'accession au trône de Felim mac Cathal en 1230. Ces rois irlandais étaient devenus vassaux de la seigneurie d'Irlande avant 1210 lorsque Cathal Crobderg prêta allégeance au roi Jean sans Terre et perdirent une grande partie de leur territoire du Connacht pendant le court règne d'Áed mac Cathail, fils de Cathal Crobderg.

Ces cinq baronnies étaient les suivantes[1],[2]:

  • O'Many (Ui Maine, Omany), baronnie dont la limite Nord-Est était juste au-dessus du lac Lough Ree, à « Cloontuskert » et qui descendait jusqu'au sud du Roscommon avec une limite Sud-Ouest à Athenry dans le Galway[3].
  • Tyrmany (Tir Maine), à l'Est d'Athlone, Sud-Ouest du comté de Westmeath. La seule qui ne se trouvait pas dans le Roscommon.
  • Moy Ai (Magh-Ai), centre du Roscommon
  • Three Tuaths (Tri Tuatha), Nord-Est du Roscommon[4].
  • Moylurg-Tirerril (Magh Luirg, Tir Oililla), au Nord des Three Tuaths[5]. Elle incluait une petite partie du comté de Sligo actuel.

La baronnie d'O'Many fut soustraite en 1256 pour être donnée au normand Richard de la Rochelle, ce qui eu pour conséquence de réduire encore et de presque la moitié le territoire des rois irlandais du Connacht.

Les villes du Comté[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Châteaux médiévaux[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Patrick Lavin, Celtic Ireland West of the River Shannon : A Look Back at the Rich Heritage and Dynastic Structure of the Gaelic Clans,‎ 2003, 200 p. (ISBN 978-0-5952-6477-3, lire en ligne), p. 77
  2. (en) Hellen Perros, « Crossing the Shannon frontier: Connacht and the Anglo-Normans, 1170-1224 », dans Colony & Frontiers in Medieval Ireland,‎ 1995, 262 p. (lire en ligne), p. 127 (note 60)
  3. Si on se réfère aux limites proposées dans (en) John O'Donovan, The tribes and customs of Hy-Many, commonly called O'Kelly's country,‎ 1843 (lire en ligne), p. 4
  4. Lavin 2003, p. 88
  5. Lavin 2003, p. 90

Sur les autres projets Wikimedia :