John Bartram

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Bartram
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bartram.

John Bartram, né le 23 mars 1699 à côté de Darby en Pennsylvanie et mort à Philadelphie, le 22 septembre 1777, est un botaniste américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille de quakers, il est le père de William Bartram, un célèbre ornithologue, et le grand-père de Thomas Say (1787-1834), un célèbre entomologiste.

Durant des années, il voyage à travers les États-Unis afin de collecter des végétaux, du lac Ontario à la Floride, de la côte Atlantique jusqu'à la rivière Ohio. Bartram collecte de très nombreuses espèces nouvelle et expédie régulièrement ses spécimens en Europe.

Il fonde le premier jardin botanique des États-Unis, qui porte son nom, le Bartram's Garden, à Kingessing en Pennsylvanie. Il est l'un des cofondateurs, avec Benjamin Franklin, de la Société américaine de philosophie en 1742.

En raison de son audience internationale, Linné le considérant même comme « le plus grand botaniste du monde »[1], en 1765, George III l'élève au rang de botaniste du roi, un poste qu'il conserve jusqu'à sa mort.

Littérature[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cité par François Angelier dans Dictionnaire des Voyageurs et Explorateurs occidentaux, Pygmalion, 2011, p.94
Bartram est l’abréviation botanique officielle de John Bartram.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI