Johan Simons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Simons.

Johan Simons, né le 1er septembre 1946[1] à Heerjansdam aux Pays-Bas, est un metteur en scène de théâtre et d'opéra néerlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu de la créative scène culture flamande, Simons a reçu une double formation de danseur et d'acteur. Sa carrière commence dans différents collectifs théâtraux flamands, notamment ZT Hollandia et NT Gent (Théâtre National de Gand). Sa carrière s'internationalise à partir des années 1990, et il réalise alors de nombreuses mises en scène dans des théâtres allemands et suisses, notamment les Kammerspiele de Munich où naissent plusieurs spectacles couronnés de succès.

L'intérêt pour la musique se traduit par une collaboration durable avec le percussionniste Paul Koek depuis les années 1980 ; un spectacle consacré à Verdi, Sentimenti (2003), l'amène à aborder l'opéra pour la première fois en 2006. Gerard Mortier l'invite à monter Simone Boccanegra de Verdi à l'Opéra de Paris, puis en 2008 Fidelio de Beethoven ; il est également invité à Amsterdam et en 2008 au Festival de Salzbourg pour un spectacle consacré à Bartok.

Il est élu membre de l'Académie des arts de Berlin en 2010[1].

Johan Simons fut étudiant et enseignant à l'Académie de théâtre de Maastricht.

Notes et références[modifier | modifier le code]