Joe English (chanteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir English et Joe English.

Joe English, né le 7 février 1949 (65 ans), est un musicien américain qui a été batteur des Wings durant les années 1970. Il a aussi été membre des Sea Level et des Talton Stewart Sandlin.

Avec les Wings, dans l'album Wings at the Speed of Sound, il a chanté la chanson Must Do Something About It, composée par Paul McCartney.

Depuis, il a enregistré des disques de chansons religieuses avec son groupe Joe English's Band et participé à quelques autres œuvres religieuses, mais semble avoir stoppé toute activité en tant que batteur de "rock".

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Rochester, New York, Joe English était un membre de The Jam Factory, un groupe basé à Syracuse, qui a évolué dans "Tall Dogs Orchestra" de Macon, en Géorgie.

Recherchant une occasion d'étendre son talent, il a répondu à une annonce pour un batteur. L'adresse a conduit à la cave d'un immeuble ancien où, à sa grande surprise, il se trouva face à face avec Paul McCartney. Son premier album avec Wings était Venus and Mars, et un album plus tard, il chantait la chanson,Must Do Something About It sur l'album Speed of Sound. Il était le batteur sur la tournée Wings Over World Tour.

En septembre 1977, au cours des sessions d'enregistrement de London Town, il a le mal du pays et retourne à Macon, en Géorgie, où il commence à jouer dans Sea Level, le groupe de Chuck Leavell.

Suite à son retour au christianisme, il forme le Joe English Band, ou il officie en tant que chanteur et batteur. Le groupe part en tournée dans le monde, en jouant avec d'autres grands groupes chrétiens de l'époque, y compris Petra, DeGarmo & Key, Mylon LeFevre and Servant. Le Joe English Band a enregistré une version instrumentale composée par Joe, appelée Forerunner AKA. Le groupe comprenait John Lawry, qui est parti pour jouer pour Pétra, en 1984. En 1986, Joe a joué dans le groupe Greg X. Volz's band, Pieces of Eight. À la fin des années 1980, English rejoint Randy Stonehill, Phil Keaggy, Rick Cua et d'autres dans le cadre de "Compassion All Star Band". En 1988, le groupe enregistre le live One by One, leur seul album ensemble.

Joe English jouait de la caisse claire avec sa main droite et du hi-hat et des cymbales avec sa gauche, une technique communément appelée "open handed". Il a été incapable de jouer de la batterie professionnellement depuis les années 1990, en raison de problèmes de santé chroniques à la cheville.

En 2008, English vit à Spindale, Caroline du Nord, membre de la communauté "Word Of Faith Fellowship". Il n'est plus impliqué dans l'industrie de la musique. Cependant, il maintient son intérêt pour la musique en tant que membre de la chorale du WOFF.

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Paul McCartney & Wings :

  • Venus and Mars (1975)
  • Wings at the Speed of Sound (1976)
  • Wings over America (1976)
  • London Town (1978)
  • Wings Greatest (1978)

Avec Kingfish :

  • Trident (1978)

Avec Sea Level :

  • On the Edge (1978)
  • Long Walk on a Short Pier (1979)
  • Ballroom (1980)

Avec Joe English Band :

  • Lights in the World (1980)
  • Held Accountable (1982)
  • Press On (1983)
  • Live (1984)
  • What You Need (1985)
  • The Best Is Yet to Come (1985)
  • Back to Basics: English 101 (1988)
  • Lights in the World / Held Accountable (1991)

Avec Compassion All Star Band :

  • One by One (1988)

Liens externes[modifier | modifier le code]