Jefferson Davis (gouverneur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Davis.
Jefferson Davis
Image illustrative de l'article Jefferson Davis (gouverneur)
Fonctions
Sénateur des États-Unis
représentant l'Arkansas
Prédécesseur James Henderson Berry
Successeur John N. Heiskell
20e gouverneur de l'Arkansas
Prédécesseur Daniel Webster Jones
Successeur John Sebastian Little
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Little River (Arkansas)
Date de décès (à 50 ans)
Lieu de décès Little Rock, (Arkansas)
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Parti politique Parti démocrate
Profession Avocat

Jefferson Davis (gouverneur)
Gouverneurs de l'Arkansas

Jefferson Davis, communément appelé Jeff Davis, né le dans le comté de Little River (Arkansas) et mort le à Little Rock (Arkansas), est un homme politique démocrate américain. Il est gouverneur de l'Arkansas entre 1901 à 1907 puis sénateur du même État entre 1907 et 1913.

Biographie[modifier | modifier le code]

Davis est né dans la communauté de Richmond. Ses parents lui ont donné le nom du président des États-Unis de l'époque, Jefferson Davis. Il est allé à l'école de Russellville, puis à l'université d'Arkansas. Puis, il étudie le droit à l'université Cumberland et à celle de Vanderbilt d'où il sort diplômé en 1884. Il est admis au barreau du comté de Pope.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il débute comme procureur de la cinquième circonscription judiciaire de l'Arkansas, puis devient procureur général de l'état de 1898 à 1901. Il est élu ensuite gouverneur et exerce cette fonction de 1901 à 1907. Il est ensuite élu au Sénat où il siège de 1907 à sa mort. Davis était connu pour ses talents oratoires et sa rhétorique toujours à la limite de la provocation. Beaucoup de ses partisans le croyaient parent avec le président des États-Unis, qui était son homonyme. La légende dit qu'il ne faisait rien pour démentir la rumeur. Davis était partisan du ségrégationnisme et de l'esclavage. En 1905, il accueille le président Théodore Roosevelt en défendant la pratique du lynchage et en militant pour sa légalisation. Roosevelt ne rentra pas dans la polémique et répondit en mettant en avant la primauté du droit. Il meurt à 50 ans et est enterré Little Rock dans le cimetière de Mount Holly.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]