Jean Le Noir (enlumineur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jean le Noir)
Aller à : navigation, rechercher
Jean le Noir, Psautier de Bonne de Luxembourg (c.1348-1349, New York, The Cloisters, Inv. 69. 86.), Dit des trois morts et des trois vifs, folio 322r.

Jean Le Noir est un enlumineur français, actif entre 1331 et 1380, disciple de Jean Pucelle. Il est actif à Paris, puis il vit à Bourges aux environs de 1375. Sa fille Burgot est également une miniaturiste de talent.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Jean Le Noir est mentionné pour la première fois en 1331, au service de Yolande de Flandres, duchesse de Bar. Il entre ensuite au service du roi Jean le Bon. En 1358, le peintre bénéficie du don d'une maison à Paris par le régent et dauphin Charles en raison de ses services rendus au roi. Un autre document daté de 1472 le mentionne dans les archives du duc de Berry comme bénéficiant de cadeaux du duc. En 1375, il habite à Bourges et est mentionné comme enlumineur du duc et du roi[1].

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Avril, L'Enluminure à la cour de France au XIVe siècle, Paris, Chêne, 1978.
  • Charles Sterling, La Peinture médiévale à Paris, 1300-1500, Paris, Bibliothèque des arts, 1990.
  • Erwin Panofsky, Les Primitifs flamands, Paris, Hazan, 1992.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]