Jean-Luc Dubart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Luc Dubart (né le 29 décembre 1958 à Tournai) est un écrivain, conteur, essayiste, auteur dramatique, poète et journaliste belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cadet d’une famille de trois enfants, Jean-Luc Dubart, après avoir effectué ses études primaires et secondaires chez les Frères des Écoles chrétiennes, entreprend des études de philosophie (licence et agrégation), de sciences religieuses (licence et agrégation), de Sciences Familiales et Sexologiques (bachelier) à l'Université catholique de Louvain. Professeur de philosophie et de religion dans l’enseignement supérieur, il écrit sur des thèmes très divers, s'intéressant aussi bien à la linguistique de la langue picarde, qu'à la vie des saints.

Poète, il est l’auteur de :

  • Métaphysique de la Moisson (bourse littéraire d’encouragement de la Communauté Française, 1989)
  • La Haute Note Jaune (Prix Charles Plisnier, 1990) devenue après amendement Vincent Wilhem Van Gogh et son double, qui évoque la personnalité du peintre hollandais ;
  • Minuit approche, il subsiste encore une mesure,
  • Fors de Bout,
  • Chemins de la Croix
  • Sur la terre comme au ciel, en collaboration avec Nicolas Verplancken, et portant sur les vitraux de l’église art déco Henry Lacoste témoigne précisément des passerelles que Jean-Luc Dubart établit entre les arts[1].

Depuis 1990, Jean-Luc Dubart signe une chronique picarde dominicale pour quotidien Nord éclair (Edition Tournai, Belgique)[2]. Touche-à-tout, il a abordé l’étymologie des noms propres picards, les ressemblances anglais-picard, néerlandais-picard)[3], les homonymies et les faux-amis français-picard mais aussi : l’amour, la naissance, les fiançailles, le mariage, les funérailles avec leurs rites régionaux et leurs locutions picardes ; les jeux d’antan, le corps, les maladies, les oiseaux, les plantes, etc. Dico Picard illustré par Serdu a été publié par l'Imprimerie provinciale du Hainaut.

Enfin, un article de 12 pages rédigé en 1995 devient le début d’une belle aventure éditoriale :

  • Sur les saints guérisseurs de Picardie (cinq tomes)
  • Un volume reprenant l’ensemble des volumes (puis traduit en néerlandais),
  • A quel saint se vouer ? : recueil de 3 000 motifs d’invocation avec le saint qui correspond
  • Les Saints et les Animaux (les saints vétérinaires),
  • Dictionnaire des saints facétieux et imaginaires de Wallonie – les faux saints ou la sainte silicone vallée avec des illustrations de Serdu,
  • Saint-Nicolas expliquée aux plus grands, avec des dessins de Robert Rolland.

Cette dernière facette de sa personnalité a engendré aussi une présence hebdomadaire sur les antennes de la RTBF depuis janvier 2001 :

  • Avec Jean-Pierre de Boeck (L’Almanach de la Semaine, de janvier à décembre 2001) ;
  • Avec Guy Lemaire et Carine Bresse (depuis octobre 2001 : chaque semaine après le Journal Parlé de 7 heures)
  • A la dernière prestation hebdomadaire s’est ajoutée celle de VivaHainaut avec Stéphane Pollart et Jocelyne Tomme (chaque lundi entre 12h42 et 12h58) - cette présence est devenue plus sporadique depuis juillet 2007.

Un ouvrage de Jean-Luc Dubart paru en avril 2006, Saints, traditions et... bons baisers reprend soixante-deux séquences écrites et enregistrées pour la RTBF, avec des illustrations de Robert Rolland.

Le dernier recueil publié, "Perles de Sagesse" reprend quelque 60 contes philosophiques qui invitent et incitent à la réflexion, à l'intériorité, au recueillement. Deux CD ont été inclus. Un récital poétique a été créé avec Sandra Heindryckx et Sarah Dubart, fille de Jean-Luc, au synthétiseur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pour information, toutes les photos extraites du livre ont été tirées grâce à un dirigeable muni d’un appareil photographique).
  2. Il a déjà rédigé plus de 800 billets pour le quotidien.
  3. Collaboration avec des amis professeurs de langues : Jean-Pierre Van Wijnsberghe et Josiane Vandewalle

Lien externe[modifier | modifier le code]