Induction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Le terme induction a plusieurs acceptions.

Modélisation
  • Dans son acception la plus générale, l'induction est une opération mentale consistant à généraliser un raisonnement ou une observation à partir de cas singuliers.
    • En philosophie, l'induction est une démarche intellectuelle qui consiste à procéder par inférence probable, c'est-à-dire à déduire des lois par généralisation des observations. Par exemple, en l'absence de toute connaissance scientifique en astronomie, la plupart des gens s'attendent à voir le soleil se lever le lendemain matin. Dans le contexte scientifique, et à condition de bien en mesurer les limites, l'induction peut trouver sa place. Par exemple, l'accumulation d'études monographiques peut conduire à formuler, par généralisation, des propositions relatives au changement social. Mais il ne s'agit pas là d'inductivisme, car les chercheurs sont orientés dans leurs observations monographiques par une problématique théorique qui guide leur construction des faits.
    • En mathématiques, en logique et en informatique, l'induction complète, aujourd'hui très souvent abrégée en induction, est une autre façon de désigner la récurrence : aussi bien le raisonnement par récurrence que les définitions par récurrence. Le terme est souvent employé pour les généralisations de la récurrence aux bons ordres et relations bien fondées. Le terme d'Ensemble inductif est également employé en liaison avec le lemme de Zorn.
  • En électricité et électromagnétisme, l'induction électromagnétique, aussi appelée induction magnétique, est un phénomène physique qui se manifeste par la production d'une différence de potentiel électrique aux bornes d'un conducteur électrique ou encore d'un courant électrique en son sein (voir induction magnétique ou induction mutuelle ou encore induction électrique). L'induction magnétique est également le nom donné par certains ingénieurs (et certains ouvrages techniques) au champ magnétique et à son intensité (c'est-à-dire la norme du vecteur \vec{B}). Ils réservent alors le nom de vecteur champ magnétique au vecteur Excitation magnétique \vec{H}.
  • Dans le domaine médical, l'induction est le fait de provoquer un état modifié de conscience chez un individu.
    • L'induction hypnotique consiste ainsi à amener le sujet par la suggestion ou d'autres techniques, dans un état particulier, comme la transe.
    • L'induction est la phase d’une anesthésie où commence l’endormissement.
  • En génétique, l'Induction est le mécanisme qui conduit à l'expression d'un gène.
  • En ventilation, l'induction par diffusion est le résultat du mélange de l'air de la pièce et de l'appareil de ventilation. Il dépend de la forme de la grille et de la forme géométrique de la pièce. L'induction est caractérisée par sa portée, son mélange et la vitesse à l'entrée de grille.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Du latin in : dans et ducere : conduire

Voir aussi[modifier | modifier le code]