Ignacy Łukasiewicz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Łukasiewicz.
Jan Józef Ignacy Łukasiewicz

Jan Józef Ignacy Łukasiewicz né en 1822 à Zaduszniki, en Galicie appartenant à cette époque à l'Empire autrichien, et mort en 1882 à Chorkówka. Industriel polonais, noble du blason Łada, chimiste, pharmacien et pionnier de l'industrie pétrolière. Il a créé le premier puits de pétrole dans le monde et ensuite a fondé la première raffinerie du pétrole.

De 1848 à 1852, il avait suivi des études de pharmacie à l'Université Jagellonne de Cracovie. Suite à ses travaux sur la distillation du pétrole par la méthode de la distillation fractionnée menés avec Jan Zeh à la pharmacie "Pod Złotą Gwiazdą" appartenant à Piotr Mikolasch à Lwów (Lviv), il inventa en 1853 la première lampe à pétrole moderne. En 1854, à Bóbrka, près de Krosno en Galicie de sud-est, il fonda le premier puits de pétrole au monde, toujours en fonctionnement[1]. En 1857, il ouvrit la première raffinerie pétrolière. Entre 1868 et 1881 il inaugura plusieurs mines de pétrole dans les monts du Beskid Dukielski.

Son objectif était aussi le développement de l'industrie pétrolière naissante, sans tout posséder entièrement entre ses, mains mais en convaincant et aidant les autres à la création d'industries et sociétés. Ainsi, il a montré ses outils et méthodes à des Rockefeller qui sont venus de l’Amérique pour voir ses installations - puits et raffineries. Ils ont reçu toutes les informations et ont fait des dessins. Quand les Rockeffelers ont demandé combien il veut être payé pour les informations transmis, il les a gentiment remercié, gêné. Ainsi, 5 ans après le premier puit polonias de Łukasiewicz à Bóbrka, le 28 août 1859 le premier forage pétrolier americain était effectué à Titusville (Pennsylvanie) par Edwin Drake, suivi ensuite par Standard Oil des Rockefeller.

Il fut également démocrate, membre de Towarzystwo Demokratyczne Polskie - mouvement indépendantiste polonais et grand activiste social. Bienfaiteur, il essayait de propager l'usage du pétrole parmi le plus grand nombre. À cette époque, il s'agissait des lampes à pétrole - il distribuait donc ses lampes gratuitement à des institutions caritatives et les approvisionnait gratuitement en pétrole. Il a promu aussi la création de vergers, la construction de routes et de ponts, écoles, eglises et hôpitaux, en finançant un certain nombre d'ouvrages de sa poche. Il a lutté contre la pauvreté et l'alcoolisme, il a créé des fondations d'entraide caritative et les fonds de retraite. On disait de lui que "toutes les routes de la Galicie occidentale ont été pavés avec des guldens de Łukasiewicz", le gulden était à l'époque la monnaie en cours en Galicie. Les ouvriers l'appelaient "Père Ignace".

En 1873, le pape Pie IX lui attribua le titre de Chambellan du Pape et l'Ordre de Saint Grégoire pour ses activités de bienfaisance [2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.bobrka.pl
  2. (en) Frank, Alison Fleig, Oil Empire: Visions of Prosperity in Austrian Galicia (Harvard Historical Studies), Harvard University Press (ISBN 978-0-674-01887-7)