Hypophthalmichthys molitrix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La carpe argentée ou amour argenté (Hypophthalmichthys molitrix) est une espèce de poisson de la famille des Cyprinidae originaire de Chine.

Elle est plus spécialement du bassin de l’amour d’où elle tire son nom avec sa sœur l’amour blanc. On l’appelle aussi carpe chinoise filtreuse pour ses grandes capacités à « nettoyer » les étangs. En effet elle est herbivore et consomme énormément de phytoplanctons, ce qui lui a valu d’être introduite de par le monde dans différentes zones de piscicultures. En Europe c’est généralement un poisson domestique d’eau close et un très bon allié pour les gestionnaires de plans d’eau car il dépollue les eaux tout en empêchant la vase de s‘accumuler. Attention tout de même à sa voracité qui peut dans certains cas endommager tout un écosystème. Pour cela il est interdit de l’introduire dans les fleuves ou rivières. Un débat aux États-Unis est en cours[1].

Morphologie[modifier | modifier le code]

Juvéniles.

L’amour argenté a un corps allongé, assez haut avec une tête large et pointue. Sa bouche est dite supère (mâchoire inférieure proéminente, type brochet), il n’a pas de barbillons, ses écailles sont très petites et argentées (110 à 124 le long de la ligne latérale). Les yeux sont situés en sous la ligne médiane du corps. La nageoire dorsale comporte 11 à 15 rayons, la nageoire anale en a 14 à 17 (les 2,3 premiers sont légèrement ossifiés). Il a aussi des dents pharyngienne (dents implantées sur les os). Chez les jeunes sa couleur le rend très reconnaissable jusqu’au 3e été, comme son nom l’indique la face ventrale et les flancs sont argentées. Après cela il devient gris plomb.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Après que les alevins ont absorbé leur sac vitellin (sac collé au « bébé » poisson qui lui permet de se nourrir), les petits poissons se rendent dans des endroits calmes des fleuves pour se nourrir de zooplancton jusqu’à leur 5-10 cm. Par la suite ils deviennent végétariens et ne se nourrissent que de phytoplanctons. Ces arcs branchiaux sont équipées de filtre qui lui permet de récupérer les diatomées, les cyanobactéries ou encore les haptophytes.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Entre 3 et 5 ans la maturité sexuelle est atteinte. Le frai se déroule pendant les mois d’été (23 à 24 degrés). La femelle peut avoir jusqu’à 500 000 œufs. Les œufs ne se fixent pas et doivent dériver dans l’eau. C’est pourquoi cette espèce ne se reproduit pas en France (frais trop lourd). La durée d’incubation est de 200 jour et la température idéale pour l’éclosion est de 25°.

Habitat et comportement[modifier | modifier le code]

Dans leur milieu naturel en Chine, les jeunes amour argentés se cachent dans les herbiers des fleuves tièdes. A leur 2 ans ils s’enfoncent dans les fond des fleuves. En France ils affectionnent les lacs et étangs et se nichent généralement dans leurs fond aussi.

Croissance[modifier | modifier le code]

Il semble difficile de trouver des données exactes pour ce qui est de la taille ou du poids à l’éclosion et aux différents âges. Cela peut peut-être s'expliquer par le milieu où ils vivent (pauvres en phytoplanctons, froid). Un site a fait une moyenne sur la taille adulte qui serait de 30 à 90 cm pour un poids de 5 à 30 kilos. Mais on en connaît d’énormes spécimens. Le record homologué pour la France est détenu par Henry Karl à Fismes, le 19 avril 2008, à la rivière Vesle à Fismes. La bête ou plutôt l'Hypophthalmichthys molitrix faisait 66,6 kilos.

Règlementation[modifier | modifier le code]

Il y a un très grand quiproquo entre le règlement européen n° 708/2007, rentré en application le 1er janvier 2009 qui dit que les carpes amour, argentées et marbrées ne font pas parties des espèces ayant des effets négatifs sur l’environnement. Alors que la réglementation française après la loi sur l’eau de décembre 2006 interdit sous peine de 9 000 euros d’amende la présence de ces espèces en pisciculture et eaux closes. L’ONEMA (Office Nationale de l’Eau et des Milieux Aquatiques) a déjà procédé à des abattages. Depuis les pisciculteurs sont tourmentés et ne savent quelle position adopter. La carpe se nourrit que de phytoplanctons, des scénarios catastrophes ont lieu en ce moment aux États-Unis ou l’écosystème est endommagé dans certains lacs. Mais d’un autre côté elle rend énormément service pour nettoyer les étangs naturellement, ce serait donc une carpe à double face.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]