Carpe asiatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

L'expression carpe asiatique est un nom vernaculaire qui peut désigner en français plusieurs espèces de carpes originaires de Chine ou Sibérie.

Listes des carpes asiatiques[1] :

Importées pour lutter contre la prolifération des algues et des végétaux dans les piscicultures ou des plans d'eau eutrophisés, ces espèces se révèlent invasives quand elles sont ensuite introduites par mégarde dans un milieu naturel.

C'est le cas notamment aux États-Unis où deux espèces pullulent dans le Mississipi et menacent d'envahir à leur tour les Grands Lacs[2] et au Canada, en Ontario où la vente vivante de ces espèces est interdite par mesure de sécurité depuis 2004 car une fois les carpes lâchées dans la nature, il est pratiquement impossible de contrôler leur prolifération[3].

Depuis 1993, ces carpes asiatiques qui colonisent le fleuve et ses tributaires jusqu'à l'embouchure des Grands Lacs ont une croissance très rapide, peuvent atteindre plus d'un mètre de long (et jusqu'à 50 kilos) en mangeant chaque jour l'équivalent de 40 % environ de leur poids[4]. Selon Hélène Godmaire, (Union St-Laurent-Grands Lacs pour le Québec), ce poisson a supplanté la plupart des espèces autochtones et il constitue de 80 % à 98 % de la biomasse là où il est présent.

En 2009, L'Institut des Grands Lacs de l'Université de Windsor s'inquiète car on a de découvrir de l'ADN de carpe asiatique dans le canal de Chicago, à moins de 12 kilomètres du lac Michigan, ce qui montre que l'espèce a réussi a franchir la barrière électromagnétique installée dans ce canal pour l'empêcher d'atteindre les Grands Lacs[4],[5]. Mi-2013, le gouvernement des États-Unis a décidé d'investir 50 millions de dollars de plus pour lutter contre la progression de cette espèce qui menace maintenant les écosystèmes des Grands Lacs. Une triple barrière électro-magnétique et électrique doit être construite dans le canal[4].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les carpes asiatiques - Des dangers pour les poissons indigènes de l’Ontario, sur le site du Ministère des Richesses naturelles de l'Ontario, consulté en mars 2012. Version PDF
  2. La carpe asiatique sur le site Carnet de capture consulté en février 2012
  3. La carpe envahissante sur le site Invading Species, consulté en février 2012
  4. a, b et c ICI Radio Canada (2013) http://www.radio-canada.ca/nouvelles/environnement/2013/07/24/001-carpe-invasion-grands-lacs-plan-washington.shtml Grands Lacs : Washington renforce sa lutte contre la carpe asiatique 24 juillet 2013
  5. ICI Radio Canada (2009), La carpe asiatique menace

Articles connexes[modifier | modifier le code]