Hyperonymie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’hyperonymie est la relation sémantique hiérarchique[1] d'une unité lexicale à une autre selon laquelle l'extension du premier terme, plus général, englobe l'extension du second, plus spécifique. Le premier terme est dit hyperonyme de l'autre, ou superordonné par rapport à l'autre. C'est le contraire de l'hyponymie.

Un hyperonyme est une catégorie générale regroupant des sous-catégories. Les pédagogues emploient la périphrase « mots-étiquettes[2] ». Dans l'exemple :

(1) Parmi les coiffures nous pouvons distinguer les chapeaux et les couronnes.

« coiffure » est un hyperonyme de « chapeau » et de « couronne ».

D'après B. Habert, une même unité sémantique peut relever de plusieurs hyperonymes, ainsi le lexème « église » possède deux hyperonymes, « bâtiment » et « lieu sacré » qui peuvent ne pas entretenir de relation hiérarchique l'un par rapport à l'autre. Ainsi « bâtiment » comprend les termes « maison » (qui ne sont pas des lieux sacrés) tandis que « lieu sacré » inclut « cimetière » qui n'est pas un bâtiment.

De plus l'hyperonyme peut fonctionner en extension lorsqu'on énumère plusieurs éléments d'une même catégorie hyponymique :

(2) Parmi les chapeaux nous pouvons distinguer les chapeaux hauts-de-forme, les chapeaux melons, les bonnets et les casquettes.

Ou en intension lorsqu'on définit les propriétés d'un hyperonyme :

(3) Un chapeau se porte sur la tête, c'est une pièce vestimentaire occasionnelle, autrefois un symbole social, aujourd'hui un objet esthétique, ou une nécessité sanitaire pour se protéger du soleil.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anne Theissen, Le choix du nom en discours,‎ 1997 (lire en ligne), p. 61
  2. [1] Les mots-étiquettes expliqués aux enfants

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :