Pantonymie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La pantonymie consiste à désigner un terme par un autre, beaucoup plus générique, dans l'ordre de l'hyperonymie. Ces termes passe-partout tels que « truc », « machin », « chose », « bidule », « schmilblick », « toutim » qui renvoient à des personnes, des objets ou des notions, sont des pantonymes.

Par exemple : « Le machin » (de Gaulle à propos de l'ONU).

Exemples d'expressions en français[modifier | modifier le code]

  • Trifouilly-les-Oies décrit une ville ou un village quelconque de la France rurale.
  • Médor, Milou et Rex désignent des chiens.
  • Tombouctou ou Tataouine sont parfois employées pour désigner une destination hors de portée.
  • Pétaouchnock désigne également un lieu censé se trouver très loin.
  • La Saint-Glinglin est un jour fictif du calendrier utilisé pour renvoyer à plus tard voire à jamais l'accomplissement d'un événement indésirable.
  • Le 36 du mois ou la semaine des quatre jeudis désignent également une date par définition inexistante.
  • Mme Michu est utilisé pour désigner une femme peu éduquée, correspondant à peu près à la catégorie de la ménagère de moins de 50 ans chère aux publicitaires. Elle peut avoir plus de cinquante ans. L'origine de cette expression vient probablement du théâtre de boulevard (fin 19e ou début 20e). Sur Internet, l'expression Mme Michu est couramment utilisée pour faire référence au grand public, non spécialiste.
  • En programmation, le nom de variable toto peut être utilisé de façon générique lors de la description d'un exemple.
  • Tartempion, Monsieur Untel, Duschmol ou Duchnock représentent un individu lambda.

Exemples d'expressions en anglais[modifier | modifier le code]

  • foo est l'équivalent du toto ci-dessus.
  • John Doe et son féminin Jane Doe sont traduisibles par le Tartempion ci-dessus.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :