Hövelhof

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hövelhof
Blason de Hövelhof
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of North Rhine-Westphalia (state).svg Rhénanie-du-Nord-Westphalie
District
(Regierungsbezirk)
Detmold
Arrondissement
(Landkreis)
Paderborn
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
6
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Michael Berens CDU
2004-2009
Partis au pouvoir CDU
Code postal 33155-33161
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
05 7 74 024
Indicatif téléphonique (0)5257,
(0)5294 Espeln
Immatriculation PB
Démographie
Population 16 069 hab. (30 juin 2005)
Densité 227 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 49′ 00″ N 8° 39′ 00″ E / 51.816667, 8.65 ()51° 49′ 00″ Nord 8° 39′ 00″ Est / 51.816667, 8.65 ()  
Altitude 106 m
Superficie 7 067 ha = 70,67 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Hövelhof

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Hövelhof
Liens
Site web www.hoevelhof.de

Hövelhof est une commune d'Allemagne, située à l'est du land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie dans l'arrondissement de Paderborn.

l'ancien château de chasse des princes-évêques de Paderborn

Sommaire


Au nord de Hövelhof dans Stukenbrock-Senne, près de la commune, se trouve la source de l'Ems. Après un cours de 300 m, l'Ems traverse Hövelhof du nord au sud-ouest.

Hövelhof a des limites - commençant au nord-ouest dans le sens des aiguilles d'une montre - avec la commune de Verl et la ville de Schloß Holte-Stukenbrock (arr. de Gütersloh), les communes d'Augustdorf et de Schlangen (arr. de Lippe) et de villes de Bad Lippspringe, Paderborn et Delbrück (arr. de Paderborn).

Les quartiers de Hövelhof sont : Hövelhof, Espeln, Riege, Hövelriege, Staumühle et Klausheide. La population de Hövelsenne, l'ancien quartier de Hövelhof à l'est, a été déplacée pour l'élargissement du Truppenübungsplatz Sennelager au XXe siècle.

Une plaque à la gare rappelle le souvenir des 70 000 prisonniers de guerre, dont une majorité de Soviétiques, tués au camp de Stukenbrock à proximité.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :