Gunther de Mersebourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gunther de Mersebourg de la dynastie des Ekkehardiner (né avant 949; † 13 juillet 982 près de Crotone en Calabre) fut margrave de la Marche de Misnie et de la Marche de Merseburg de 965 à 982, avec une interruption entre 976 et 981.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gunther, fils du comte Ekkehard von Merseburg, fut possessionné de la Marche de Merseburg par le roi Othon Ier en 965. Sur ordre d’Othon, il combattit les Byzantins en 966 en Calabre.

Ayant rallié la cause d'Henri le Querelleur contre Othon II de 974 à 976, le roi lui confisqua son titre et il fut banni avec son fils Ekkehard Ier de Misnie. Il ne se réconcila qu'en 981 avec l'empereur et, à la mort de Thietmar, il fut rétabli en tant que margrave de Misnie ; puis à la mort de Wigger Ier (981), Othon II confia en outre à Gunther la Marche de Zeitz.

Il rallia la campagne d’Othon II en Italie contre les Sarrasins de l’émir Abu al-Qasim, et le 13 juillet 982 trouva la mort à la Bataille du cap Colonne en Calabre.

Descendance[modifier | modifier le code]

Selon Thietmar de Merseburg Gunther aurait épousé Dubravka de Bohême, qui lui donna vers 960 un fils Gunzelin de Misnie, qu'il présente comme le demi-frère de Boleslas Ier de Pologne. le chroniqueur ne précise pas si elle est également la mère d'Ekkehard de Misnie († 30 avril 1002), le futur duc de Thuringe. Vers 965, Dubravka se remaria avec le duc polonais Mieszko Ier de la dynastie Piast.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]