Marca Geronis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La zone hachure au nord-est de la carte, à l’exception de la Marche de Billung, était la marca Geronis.

La marca Geronis (« la Marche de Gero »)[1] était une marche géante du milieu du Xe siècle. Elle fut probablement fondée par Thietmar (vers 920). Ses deux fils en ont hérité consécutivement : Siegfried et Gero. À la mort de Gero en 965, elle a été divisée en cinq marches distinctes : la Marche du Nord, la Marche de l’Est, la Marche de Misnie, la Marche de Zeitz et la Marche de Mersebourg.

Comme Siegfried et Gero avaient fait de Mersebourg leur capitale, la Marca Geronis a parfois été appelée Marche de Mersebourg. Cette appellation peut prêter à confusion car après 965 une autre marche portant ce nom est apparue. Cette marche a aussi parfois été appelée Marche de Magdebourg (Magdenburger Mark), le diocèse principal de cette région étant celui de Magdebourg. D’autres historiens utilisent encore les noms de Marche de l’Est (Marche de Saxe) ou d’Ostmark, mais ces dénominations s’appliquent également à d’autres marches nées en 965 de la dislocation de la Marche de Gero. Comme la marca Geronis a été créée en même temps que la Marche des Billung au nord, elle est parfois appelée la moitié sud de la Marche de l’Est. Certains historiens utilisent aussi le nom de Marche de Misnie[2] Rien que sur une page, James Westfall Thompson utilise deux noms différents pour désigner la Marche de Gero : la "Marche Sorabe" et la "Marche de Thuringe."[3]

En 965, Mersebourg est devenue la capitale d’une marche beaucoup plus petite gouvernée par Günther. À la mort de Günther en 982, elle a été rattachée à la Marche de Misnie.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Thompson, 639.
  2. Jakubowska, 64 n16.
  3. Thompson, 487.