One-day International

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le format joué par des équipes nationales masculines de cricket. Pour la version féminine, voir One-day International féminin.

Le One-day International, ou ODI, est une classification de matchs de cricket joués entre deux équipes nationales masculines. Un match au format ODI se déroule généralement sur un seul jour. Chacune des deux équipes dispose d'une seule manche pour marquer, et chaque manche est constituée d'un nombre limité de séries de six lancers, généralement cinquante. Cette variante est notamment utilisée la Coupe du monde de cricket et le Trophée des champions notamment. Sauf exceptions, ne sont officiellement désignés comme ODI par l'International Cricket Council (ICC) que les matchs qui voient s'opposer deux équipes qui ont le « statut » pour pouvoir en jouer. Ce statut est accordé par l'ICC. Les dix équipes nationales des membres de plein droit de l'ICC ont se statut de manière permanente. Pour les autres, c'est généralement la qualification pour la Coupe du monde qui y donne accès. Le premier ODI a été joué le 5 janvier 1971 entre l'Australie et l'Angleterre au Melbourne Cricket Ground.

Historique[modifier | modifier le code]

Règles particulières[modifier | modifier le code]

  • Chacune des deux équipes a un nombre limité de lancers. Actuellement, une manche consiste en 50 overs de 6 balles chacun, soit 300 lancers en tout par équipe. Par le passé, certains matchs se sont joués avec des manches de 60 overs.
  • Chaque bowler ne peut lancer au maximum que dix overs.

Équipes nationales[modifier | modifier le code]

L'International Cricket Council accorde temporairement ou définitivement le statut d'ODI aux rencontres disputées, sous certaines condition, par certaines nations. Les dix membres de plein droit de l'ICC disputent ainsi des matchs reconnus comme ODI, et ont ce droit de manière permanente :

Le Kenya, non-membre de plein droit de l'ICC, obtient en 1996 le statut d'ODI. Les six meilleures équipes du Trophée de l'ICC 2005 puis du tournoi de qualification pour la Coupe du monde de cricket 2011 obtiennent ce droit de manière temporaire, pour une période de quatre ans. Ont ainsi déjà obtenu ce statut :

L'ensemble des matchs de certaines compétitions, comme la Coupe du monde, ont le statut d'ODI. D'autres équipes que celles précédemment citées ont ainsi déjà disputé des ODI, mais pas en-dehors de ces compétitions :

Des matchs d'équipes non-nationales comptent ou ont compté comme des ODI :

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(en) Roy Morgan, Encyclopedia of World Cricket, Cheltenham, SportsBooks Ltd,‎ 28 juin 2007, 344 p. (ISBN 978-1899807512, OCLC 84998953)