Grigoraș Dinicu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le violoniste Grigoraș Dinicu.
La reine de Roumanie avec Georges Enesco à gauche et Grigoraș Dinicu à droite.

Grigoraș Dinicu (Bucarest, — Bucarest, ) est un compositeur et violoniste roumain de la première moitié du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Grigoraș Dinicu est né dans le quartier des Lăutari et des Tsiganes de Bucarest. Il a appris le violon dans ce milieu populaire. Plus tard il suivit les cours de musique au conservatoire de musique de Bucarest. Il eut comme professeur le compositeur et violoniste hongrois Carl Flesch. Après son diplôme, il joua du violon avec l'Orchestre du Ministère de l'Instruction publique, ainsi qu'en tant que soliste.

Pendant quarante ans, de 1906 jusqu'en 1946, il a dirigé des concerts de musique populaire. Il a également visité l'étranger en tant que soliste et chef d'orchestre, et il a aussi joué un grand de la musique légère dans les discothèques, hôtels, restaurants et cafés à Bucarest et dans toute l'Europe occidentale.

Dans les années 1930, il s'impliqua dans la reconnaissance des Roms de Roumanie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ses œuvres sont surtout pour violon et piano.

Son œuvre la plus célèbre est le morceau virtuose pour violon Hora staccato composé en 1906, et repris et arrangé pour de nombreux instruments (entre autres à la trompette par Timofei Dokchitser, pour la flûte de pan par Dalila[Laquelle ?]) et en version orchestrale avec la combinaison d'instruments (par exemple, la trompette, le piano, et le violon dans le cadre d'un orchestre symphonique adapté pour un arrangement musical populaire pour la Russie.) Hora Staccato a bénéficié également d'un arrangement pour deux pianos par le compositeur bulgare Pantcho Vladiguerov (1899-1978).

Liens externes[modifier | modifier le code]