Gossip (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Gossip

Gossip

Description de cette image, également commentée ci-après

Gossip en concert au Super Bock Super Rock Festival au Portugal le 5 juillet 2007.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical rock indépendant, punk blues, dance-punk
Années actives depuis 1999
Labels Back Yard Recordings
Kill Rock Stars
K
Dim Mak
Columbia
Site officiel www.gossipyouth.com
Composition du groupe
Membres Beth Ditto
Nathan Howdeshell
Hannah Blilie
Anciens membres Kathy Mendonca (1999-2003)

Gossip est un groupe de musique américain originaire de l'Arkansas. Fondé à Olympia, dans l'État de Washington en 1999, il est maintenant établi à Portland dans l'Oregon. Le groupe est composé de trois membres : la chanteuse Beth Ditto, le guitariste Nathan "Brace Paine" Howdeshell et la musicienne Hannah Blilie à la batterie[1].

Marqué par le féminisme et les groupes riot grrrl, Gossip cite aussi des formations comme Birthday Party[2], Siouxsie and the Banshees[2],[3] et Nirvana[3] parmi leurs influences.

Historique[modifier | modifier le code]

Durant son enfance et son adolescence, Beth Ditto s'imprègne de la musique qu'écoutent ses parents[3]. Sa mère apprécie la pop mainstream de Boy George[3], Madonna[3] ou encore Peter Gabriel[3] tandis que son père privilégie des artistes plus traditionnels comme Johnny Cash et les Bee Gees[3]. À 18 ans, Beth Ditto découvre Nirvana[3], The Raincoats[3] et Siouxsie and the Banshees[3]. Peu de temps après, elle quitte sa ville natale de Searcy dans l'Arkansas pour s'installer dans la ville d'Olympia de l'État de Washington[1]. Ce départ s'est fait avec ses deux amis, le guitariste Nathan "Brace Paine" Howdeshell et la batteuse Kathy Mendonca[1]. C'est en partageant le même appartement que le groupe est né.

En 1999, ils signent avec le label indépendant K Records et sortent leur premier enregistrement The Gossip. Peu de temps après, ils jouent au Lady festival et leur concert est chroniqué dans le magazine Time out[4].

Leur premier album, That's Not What I Heard, produit par le label Kill Rock Stars, sort en janvier 2001 suivi de leur deuxième album, Movement, paru en 2003.

Deux mois après l'enregistrement de l'album live, Undead in NYC capté le 9 septembre, la batteuse Kathy Mendonca annonce qu'elle quitte le groupe. Elle est remplacée par Hannah Blilie. Celle-ci va apporter un côté plus disco-punk à leurs morceaux.

Le premier enregistrement avec cette deuxième formation est l'album Standing in the Way of Control . D'abord paru en janvier 2006 sur le même label confidentiel que les disques précédents, l'album ressort ensuite en Grande-Bretagne chez un label plus connu "Back Yard Recordings" qui dispose de moyens plus importants.

Le single Standing in the Way of Control devient alors disque d'or en Angleterre.

En 2007, ils signent avec Sony pour toucher un public plus vaste. Beth Ditto, leader du groupe, multiplie alors les déclarations publiques, autant sur son poids que sur son homosexualité[3].

Un nouvel album Music For Men sort en 2009. Le premier single Heavy Cross rencontre un succès colossal en Europe[5] et notamment en France où il atteint la quatrième place dans les charts[6]. Le titre sera repris pour la bande son de la publicité du parfum J'adore de Dior en 2012.

En 2012, Gossip sort le single "Perfect World" et amorce un virage plus pop sur l'album A Joyful Noise.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums Studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • The Gossip (1999)
  • Arkansas Heat (2002)
  • Real Damage (2005)
  • GSSP RMX (2006)
  • drunken maria / monk chant split 7" single Gossip / The Raincoats (pl-08) (2009)

Albums Live[modifier | modifier le code]

  • Undead in NYC (2003)
  • Live in Liverpool (2007)

Album Remix[modifier | modifier le code]

  • RMXD (2007)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2006 - (pl-02) (double CD/DOWNLOAD) silver monk time - a tribute to the monks (compilation)

Singles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en)Abreu Amelia, Southern Comfort, Dallas Observed, 8 février 2001, consulté le 13-7-2012
  2. a et b Spin.com "Gossip" Q&A By Larry Fitzmaurice 04.28.09 Q&A: Gossip. Extrait : "What bands influenced the new album's sound? Everything from the Birthday Party to house music and Siouxsie and the Banshees" parmi leurs influences
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Giuseppe Videtti. Beth Ditto :"Je suis mieux que Kate Moss" (Traduction de l'article "Meglio io di Kate Moss") via translate google Larepublica.it. 26 mars 2011. consulté 7-8-12. "«Ma mère était très jeune quand je suis née», dit-il. "Ses disques étaient mes dossiers. Boy George, Madonna, Peter Gabriel. Mon père était plus traditionnel, aimait Johnny Cash, Patsy Cline et les Bee Gees. Peut-être parce qu'enfant, j'ai été exposée à une quantité énorme de musique de qualité, j'ai embrassé la scène alternative du Midwest, la plus radicale d'Amérique. Et j'ai commencé à faire de la musique beaucoup plus bruyante que celle que j'écoutais à la maison. À 18 ans j'ai découvert Nirvana, Pearl Jam, The Raincoats et Siouxsie and the Banshees".
  4. (en) Benjamin Nugent, « Olympia Ladystyle »,‎ 30 juillet 2000
  5. (en) Chartsurfer.de, «  Dauerbrenner Top 100 Auswertung (ab Monat 06/1959) », Chartsurfer.de,‎ 17 février 2012 (consulté en 21 février 2012)
  6. (en) Steffen Hung, « Les charts français », lescharts.com (consulté en 21 février 2012)