Gorgonacea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les gorgones (Gorgonacea), parfois appelés coraux cornés ou coraux écorce, sont un ordre de coraux, vivant sous forme de polypes coloniaux sessiles. L'ordre compte environ 1 200 espèces, qui se rencontrent dans toutes les mers tropicales et subtropicales. Ces coraux ne cultivent pas de zooxanthelles, et n'ont donc pas besoin de soleil pour croître.

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

La colonie est en forme d'éventail, souvent de couleurs vives (rouge, jaune, violet). Le squelette est formé d'une substance souple et dure, la gorgonine. Comme les coraux, les gorgones sont généralement fixées à des substrats durs, mais certaines espèces peuvent se trouver sur des fonds de sable ou de boue. Chaque polype possède 8 tentacules qui filtrent le plancton et le consomment.

Ces coraux ne cultivent pas de zooxanthelles symbiotiques dans leurs tissus, contrairement aux Scleractinia, et n'ont donc pas besoin de lumière pour se développer, ce qui approfondit considérablement leur habitat potentiel. Pour la même raison, ils ne poussent pas en direction du soleil mais perpendiculairement au courant, de manière à filtrer un maximum de flux d'eau pour augmenter les chances d'attraper le plancton.

Le corail rouge de Méditerranée (Corallium rubrum) appartient à cet ordre et est de ce fait plus proche des gorgones que des coraux scléractiniaires (madrépores).

Attention, ITIS et World Register of Marine Species (27 novembre 2014)[1] ne reconnaissent plus le taxon Gorgonacea, considéré comme paraphylétique et donc obsolète. Ils placent toutes les familles que ADW attribue à Gorgonacea et Alcyonacea dans Alcyonacea.

Liste des familles[modifier | modifier le code]

Selon ADW :

Selon World Register of Marine Species (29 janvier 2014)[2] :

Selon ITIS (29 janvier 2014)[3] :


Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]