Glaciation de Günz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La glaciation de Günz est la première glaciation du Quaternaire qui s'est étendue entre -1 200 000 à -700 000 environ dans les Alpes[1].

Le nom de Günz vient d'un cours d'eau, affluent du Danube, situé dans la région préalpine au sud de l'Allemagne, et sert à désigner traditionnellement une période glaciaire suite aux travaux de Penck et Brückner[1]. Dans cette classification, Günz est la première phase froide parmi un ensemble de quatre : glaciation de Günz, glaciation de Mindel, glaciation de Riss et glaciation de Würm. Günz ne représente en toute rigueur qu'un état de glaciation dans les Alpes, mais elle est contemporaine de la glaciation du Nebraska (en) en Amérique du Nord, la glaciation dite Eburonian en Scandinavie, et la phase dite Beestonian (en) dans les Îles Britanniques, ce qui permet d'en déduire une phase de refroidissement global à cette époque.

Toutefois, cette classification traditionnelle est aujourd'hui dépassée, remplacée par une chronologie isotopique valable à l'échelle planétaire.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) Albrecht Friedrich Karl Penck et Eduard Brückner, Die Alpen im Eiszeitalter, Leipzig, Chr. Herm. Tauchnitz,‎ 1909

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]