Giovanni Comisso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giovanni Comisso (né le 3 octobre 1895 à Trévise, Vénétie - mort le 21 janvier 1969 dans la même ville) était un écrivain et aventurier italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1919, jeune officier il rejoint les troupes d'occupation interalliées de Fiume (Rijeka). Lorsque le poète Gabriele D'Annunzio s'empare de la ville avec ses arditi (légionnaires «  hardis »), il déserte et rejoint les mutins.

En février 1920, Comisso intègre le « bureau des relations extérieures » dirigé par Léon Kochnitzky, un organisme de propagande internationale ayant pour objectif de fédérer tous les révoltés de la terre depuis les Irlandais jusqu'aux Égyptiens. Il se lie d'amitié avec Guido Keller, aviateur gourou chargé des opérations coups de mains en Adriatique (piraterie).

Il publia « il mie stagioni » sur son aventure fiumaine avec D'annunzio

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1924 - Il porto dell'amore (republié en 1928 sous le nom Al vento dell'Adriatico)
  • 1928 - Gente di mare
  • 1955 - Un gatto attraversa la strada
  • 1968 - Attraverso il tempo

Publications posthumes[modifier | modifier le code]

  • 1969 - Diario 1951-1964
  • 1974 - Il serendo dopo la nebbia

Histoires[modifier | modifier le code]

  • 1952 - Capricci italiani
  • 1954 - Il mio sodalizio con De Pisis
  • 1957 - La virtù leggendaria