Getatchew Mekurya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Getatchew Mekurya

Description de cette image, également commentée ci-après

Getatchew Mekurya

Informations générales
Naissance 1935
Yifat, Éthiopie
Genre musical Jazz, éthio-jazz
Années actives depuis 1948

Gétatchèw Mèkurya (en amharique : ጌታቸው መኩሪያ), né en 1935[1],[2] à Yifat, province du Choa, en Éthiopie, est un compositeur et saxophoniste de jazz éthiopien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gétatchèw Mèkurya s'initie jeune aux instruments traditionnels éthiopiens tels que le krar et le mèssengo, avant d'opter pour le saxophone et la clarinette. Adolescent, il commence sa carrière en 1948[2] au sein de l'Orchestre municipal d'Addis-Abeba et intègre le fameux Police Orchestra en au sein duquel il accompagne les chanteurs Alèmayèhu Eshèté, Hirout Béqélé et Ayaléw Mèsfin durant 36 ans, puis enseigne la musique à la suite de Nersès Nalbandian, jusqu'en 2000[1],[2]. Il a compté parmi les premiers musiciens à jouer une version instrumentale du chant guerrier éthiopien Shellèla[3]. C'est avec la sortie de l'album Negus of the Ethiopian Sax — réédité en 2002 grâce à Francis Falceto dans la collection Éthiopiques du label Buda Musique —, que Mekuria s'est fait connaître sur le plan international comme l'un des musiciens les plus importants de l'Éthio-jazz[2]. Il a fait une longue carrière au sein de plusieurs des grands orchestres de la capitale éthiopienne. Il vit toujours à Addis-Abeba et se produit régulièrement au Sunset Bar du Sheraton.

De 1974 à 1994, il est professeur de musique des orchestres de police d'Addis Abeba où il vit toujours actuellement[1].

Collaboration avec The Ex[modifier | modifier le code]

Getatchew Mekurya en concert avec The Ex

Depuis 2004 il collabore régulièrement avec le groupe post-punk The Ex, qui l'a invité à jouer lors de son concert anniversaire à Amsterdam. En retour, Mekuria a demandé à The Ex de participer à son album Moa Anbessa de 2006. The Ex et Mekuria ont fait une tournée ensemble aux Pays-Bas, en Belgique et en France en 2006 et 2007.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Éthiopiques, volume 14: Negus of Ethiopian Sax (enregistré en 1972)
  • 2006 : Moa Anbessa (avec The Ex et d'autres invités)
  • 2007 : The Ex + Getatchew Mekuria : 11 ethio-punk songs (un film de stephane jourdain - 87'- www.lahuit.com)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Livret du disque Éthiopiques volume 14, édité chez Buda Musique, p.3-4.
  2. a, b, c et d (en) The king of sax shining on the world stage dans Ethiopian Reporter du 28 janvier 2012.
  3. Le public de Sète fait à nouveau un triomphe au groove éthiopien dans Le Monde du 5 août 2009

Lien externe[modifier | modifier le code]