Georges de Schaumbourg-Lippe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Georges de Schaumbourg-Lippe.

Georges (10 octobre 1846 – 29 avril 1911) est souverain de la petite principauté de Schaumbourg-Lippe, en Allemagne, de 1893 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Bückeburg, Georges est le fils aîné du prince Adolphe Ier et de son épouse Hermine de Waldeck-Pyrmont. Il succède à son père à la tête de la principauté à sa mort, le 8 mai 1893.

En 1907, à l'occasion des noces d'argent du prince Georges, l'empereur Guillaume II lui remet le château de Schaumbourg (de), dont la Prusse s'était emparée en 1866, pendant la guerre austro-prussienne[1].

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Le 16 avril 1882, Georges épouse à Altenbourg la princesse Marie-Anne, fille du prince Maurice-François de Saxe-Altenbourg. Ils ont neuf enfants :

  • Adolphe II (1883-1936), prince (1911-1918) puis chef de la maison de Schaumbourg-Lippe (1918-1936) ;
  • Maurice-Georges (1884-1920) ;
  • Pierre (1886-1886) ;
  • Wolrad (1887-1962), chef de la maison (1936-1962) ;
  • Étienne (1891-1965) ;
  • Henri (1894-1952) ;
  • Marguerite (1896-1897) ;
  • Frédéric-Christian(1906-1983) ;
  • Élisabeth (1908-1933).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Kaiser Rewards Prince : Returns His Ancestral Seat to Him at His Sliver Wedding », The New York Times,‎ 21 avril 1907 (lire en ligne)