Bückeburg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bückeburg
Buckebourg
Le château de Bückeburg.
Le château de Bückeburg.
Blason de Bückeburg
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Lower Saxony.svg Basse-Saxe
Arrondissement
(Landkreis)
Schaumbourg
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
13
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Reiner Brombach
Partis au pouvoir SPD
Code postal 31675
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
03 2 57 009
Indicatif téléphonique 05722
Immatriculation SHG
Démographie
Population 18 930 hab. (31 décembre 2013)
Densité 275 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 15′ 39″ N 9° 02′ 57″ E / 52.2608, 9.0491752° 15′ 39″ Nord 9° 02′ 57″ Est / 52.2608, 9.04917  
Altitude 63 m
Superficie 6 884 ha = 68,84 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Bückeburg

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Bückeburg
Liens
Site web www.bueckeburg.de

Bückeburg est une petite ville de Basse-Saxe, Allemagne. Elle fut la capitale de la petite principauté de Schaumburg-Lippe. Elle est aujourd'hui située dans le district de Schaumbourg sur le flanc nord des montagnes Weserbergland. Ses habitants sont les Bückebourgeois. Le 31 décembre 2013, sa population s'élève à 18 930 habitants[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Monuments et lieux touristiques[modifier | modifier le code]

Le château de Bückeburg (Schloss Bückeburg) était la résidence des princes de Schaumburg-Lippe depuis le XIIIe. Il compte parmi les monuments de style « Weser-Renaissance » les mieux conservés de l'Allemagne du Nord. La famille princière, qui est restée au pouvoir jusqu'en 1918, occupe toujours le château. Ce dernier, dont une partie est ouverte au public, est un haut-lieu touristique. Le bâtiment touristique couvre 700 ans avec une contribution importante des XVIe, XVIIe et XIXe siècles. L'une des anciennes maisons des gardes du château abrite le musée régional de l'histoire, de la géographie et la précieuse collection de costumes régionaux de Schaumburg-Lippe, pays des jupes rouges.

Le parc est soigneusement entretenu et est un des plus beaux de la région : il est le poumon vert de la ville. Il offre au gré des saisons des impressions chaque fois différentes et son Biergarten ombragé invite à la dégustation d'un bock de bière bien frais. Des marronniers et des tilleuls se dressent jusqu'au Mausolée.

Le mausolée situé dans le parc du château est également ouvert au public. Il fut construit en 1915 dans le style néo-romantique et ressemble au Panthéon. Sa coupole est ornée d'une mosaïque en or. Il s'agit du plus grand sépulcre du monde toujours utilisé. Il sert de coulisse à un spectacle du Moyen Âge, véritable festival de chants, de joutes et de tournois époustouflants.

Le temple protestant construit entre 1611 et 1615 est l'une des constructions les plus prestigieuses de la Weser-Renaissance. Il est ouvert au public et les guides parleront avec passion de sa façade et de son intérieur baroque, de l'orgue célèbre Compenuis, des fonts baptismaux du hollandais Adrien de Vries sans oublier Johann Gottfried Herder, le précurseur du mouvement littéraire Sturm und Drang ou du quatrième fils de Jean-Sébastien Bach, qui composa la plupart de ses œuvres à Bückeburg.

Bückeburg abrite également un musée de l'hélicoptère, abrité dans une ancienne demeure du château où l'on peut voir des dessins d'objets volants réalisés par Léonard de Vinci, ainsi que 40 hélicoptères contemporains. L'école de l'armée de l'air allemande y est également installée. Il a été réalisé sur l'initiative de l'école militaire d'aviation légère qui forme ses pilotes sur des simulateurs ultra-modernes. Une exposition de plus de 40 hélicoptères relate l'historique de la rotation de l'hélice de ses débuts jusqu'à notre époque.

Particularités[modifier | modifier le code]

Jusqu'à récemment, Bückeburg comptait une importante population britannique. Les maisons britanniques constituaient la banlieue de Bückeburg mais aujourd'hui leur nombre a diminué à moins de 50. La majorité des résidents britanniques de Bückeburg travaillent à l'école anglaise locale à Rinteln, la Prince Rupert School.

En 1740 et 1743, Voltaire séjournait au château. Plus tard, il immortalisait les personnages de la petite cour dans le roman Candide[2].

Le compositeur Johann Christoph Friedrich Bach (1732-1795), un des fils de J.S. Bach a travaillé à la cour de Bückeburg de 1751 à sa mort.

C'est à l'heure actuelle le plus grand centre de formation de pilotes d’hélicoptères en Europe. On y trouve un très grand nombre simulateurs de vol (programme NTF) et bientôt viendront s'ajouter deux simulateurs de vol du NH90.

Architecture[modifier | modifier le code]

Près de l'Officie de tourisme se trouvent des demeures patriciennes et des maisons à colombages. L'une d'elles, ancienne maison des gardes du château, abrite le musée régional de l'histoire, de la géographie, et la collection de costumes régionaux du Schaumburg-Lippe, pays des jupes rouges. Un autre sert de demeures au musée de l'hélicoptère.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]