Gentry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gentry (homonymie).

La landed gentry est le nom donné à la bonne société anglaise, et en particulier à la noblesse non titrée. Elle est de bonne éducation et « a des valeurs ». Les membres de la gentry sont légalement des gentlemen, esquire, et peuvent recevoir des décorations, titres de noblesses, héréditaires ou viagier (chevaliers, baronnets).

Cette classe, composée à la fois de la haute bourgeoisie et de la noblesse titrée ou non, se développe au XVIe siècle, à une époque de mobilité sociale accentuée. À l'origine, ce sont des notables provinciaux, propriétaires, qui s'enrichissent grâce à leurs domaines (qu'ils n'exploitent pas directement). Du point de vue juridique, la gentry n'a pas un statut comparable à celui qu'a eu la noblesse continentale au cours des siècles, et on ne parle donc pas légalement de nobility (sauf en Écosse qui a un système plus proche du système continental). En effet, en Angleterre (au sens strict), seuls les pairs ont légalement le titre de noble et tous les attributs légaux qui vont avec. Ainsi, dans une famille qui descend d'un pair du royaume, seul le chef de famille est légalement « noble », les autres sont gentry. Néanmoins, la gentry a tous les attributs sociaux de la noblesse, et est donc reconnue comme noble au sens complet par la CILANE (« Commission d'information et de liaison des associations nobles d'Europe », voir Association d'entraide de la noblesse française).

Le statut juridique de la gentility est donné par la lettre patente donnée par les rois d'armes par délégation du souverain. C'est cette lettre patente qui leur donne à eux seuls le droit de porter des armoiries, de se déclarer « of gentle birth. »

Dans la distinction traditionnelle nobilitas maior et nobilitas minor, les pairs représentent le premier groupe, la gentry le second.

Articles connexes[modifier | modifier le code]