GNU Chess

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
GNU Chess
Image illustrative de l'article GNU Chess
Logo

glChess utilisant GNU Chess
glChess utilisant GNU Chess

Développeur Projet GNU
Dernière version 6.1.2 (le 30 juillet 2014,
il y a 20 jours
[1]
)
[+/-]
Environnement GNU/Linux, FreeBSD, NetBSD, OpenBSD, Unix, GP2X, Windows
Type Programme d'échecs
Licence GNU GPL
Site web (en) Site officiel

GNU Chess est un programme informatique pour jouer aux échecs.

Historique[modifier | modifier le code]

GNU Chess est un des plus vieux programmes d'échecs pour Unix et il a été porté sur de nombreux environnements. Le projet GNU Chess est l'un des plus vieux paquets GNU ; il a été créé en 1984. La première version a été écrite par Stuart Cracraft[2]. Toutes les versions suivantes et précédant la version 5 ont été écrites par John Stanback.

GNU Chess est un logiciel libre, sous les termes de la licence licence publique générale GNU, maintenu par la collaboration de développeurs. Ne disposant que d'une saisie des coups en ligne de commande, il peut être considéré comme un moteur d'échecs. Il est souvent utilisé avec un environnement graphique comme XBoard ou GlChess pour la 3D.

En 1998-1999, GNU Chess a subi une transition vers la version 5. La version 5 consistait essentiellement à réécrire GNU Chess sur de nouvelles bases pour éliminer le code spaghetti et remplacer les structures de données désuètes par des techniques d'exécution de programmes d'échecs plus avancées. Ces dernières incluaient l'utilisation des structures bitboard, un algorithme de recherche appelé Principal Variation Search (une variation de l'élagage alpha-beta par le professeur Tony Marsland), et une full end-leaf evaluation. Le principal auteur de la version 5 était Chua Kong-Sian[3].

Il utilise également d'autres techniques pour obtenir ses performances, comme une bibliothèque d'ouvertures (générée par l'étude de parties de maîtres pour aider à bien débuter, et des tables de hachage stockant des positions analysées pour empêcher le gaspillage de temps d'analyses déjà effectuées).

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

GNU Chess 6[4] est basé sur la version libre Fruit 2.1.

Cette version 6 supporte les deux principaux protocoles de communication pour moteur d'échecs:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « GNU Chess », sur directory.fsf.org, FSF,‎ 30 juillet 2014
  2. (en) Stuart Cracraft (27-12-2002), « GNU chess version 1.2 [... »], bug-gnu-chess.
  3. (en) Brave GNU World 39
  4. (en) GNU Chess 6.0 distribué le 27 avril 2011.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]