Frya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frya
Image illustrative de l'article Frya

Autres noms Olaf Petersen, Marij, Petsamo, Freia
Équipage 2 officiers, 5 marins,
Gréement trois-mâts goélette à hunier
Débuts 1907
Longueur hors-tout 27,50 m
Longueur de coque 24,40 m
Maître-bau 5,60 m
Tirant d'eau 2,40 m
Voilure 242 m² (9 voiles)
Déplacement 185 tonnes
Motorisation Baudouin diesel 215 cv
Chantier Bondegard & Jasperse - Marstal Drapeau du Danemark Danemark
Port d’attache Fécamp - Drapeau de la France France

Le Frya est un trois-mâts goélette à hunier, construit en 1907 à Marstall au Danemark.

Le Frya, actuellement sous pavillon anglais, peut accueillir 15 passagers dans des cabines doubles ou triples. Un salon est installé dans le grand roof.

Son port d'attache est Fécamp. Il navigue surtout en Manche et le long des côtes bretonnes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Frya est l'un des plus anciens voiliers encore à flot.

Il avait été lancé sous le nom de Olaf Petersen. C'était un caboteur danois, effectuant le transport de marchandises entre le Danemark et l'Islande.

En 1910, il passa sous le pavillon de la Compagnie Orum et Wulff et fut rebaptisé Marij. Il continua ses rotations entre Copenhague et l'Islande, principalement pour le transport du courrier.

En 1914, vendu à un armateur finlandais, il fut affecté au transport du sel entre l'Espagne et Terre Neuve.

En 1929, il fut acheté par un armateur allemand et prit le nom de Petsamo puis Freia. Il fut utilisé comme navire marchand et navire-école.

En 1958, il fut converti en cargo, par suppression de sa mâture et ajout d'un moteur de 100 cv.

En 1961, le Freia fut racheté par un Hollandais qui lui rendit son gréement et changea son nom en Frya.

En 1992 enfin, il fut acheté par le Français Jacques Buret et eut pour port d'attache Dunkerque. Celui-ci, lassé des tracasseries de l'administration maritime française le transféra sous pavillon anglais.

En 2011 (septembre), Frya est en vente au port de Paimpol.

Lien interne[modifier | modifier le code]

Le Frya à Paimpol

Participation à Rouen :

Nombreuses participations aux rassemblements maritimes de Brest et Douarnenez.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Chapman, Great sailing ships of the world par Otmar Schauffelen, 2005 (page 77) (ISBN 1-58816-384-9)