Franck Vigroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Franck Vigroux

Description de cette image, également commentée ci-après

Franck Vigroux en concert à Stirling (Écosse), en 2008.

Informations générales
Naissance 1973

Drapeau de la France France
Activité principale improvisateur, électroacousticien, guitariste, compositeur
Genre musical musique électroacoustique, musique improvisée
Instruments Guitare électrique, synthétiseur, platinesrevox
Années actives depuis 2003
Labels D'Autres Cordes Records
Site officiel franckvigroux.com

Franck Vigroux est un musicien français, il travaille principalement dans le domaine de la musique électronique et de la musique improvisée.

Biographie[modifier | modifier le code]

A partir de 2003 il travaille pour la série d'albums Triste Lilas, projets dans lesquels il mélange cut-up, improvisation et composition, il y réunira les musiciens Marc Ducret, Bruno Chevillon, Michel Blanc et Hélène Breschand, une version verra le jour en 2007. Ce projet discographique se situe entre le récit radiophonique, le théâtre musical, la musique contemporaine et le rock. D'un univers proche de la musique électroacoustique il s'approche peu à peu de l'électronique noise avec la parution sous le pseudonyme de Supersonic Riverside Blues de l'album Data 4.5.1 , puis avec le musicien anglais Matthew Bourne.

Dans un tout autre registre, Franck Vigroux rappelle ses talents de guitariste inventif avec le trio Push The Triangle qui réunit le saxophoniste Stéphane Payen et le batteur Michel Blanc. Ils enregistrent les albums Cos la Machina avec comme invité Médéric Collignon, et Repush Machina.

Il se produit également avec des musiciens de l'avant-garde tel qu' Elliott Sharp, avec lequel il enregistre pour le label Signature de Radio France, des musiques improvisées (Zeena Parkins), du jazz (Joey Baron) (Ellery Eskelin), de la musique électronique minimale (Mika Vainio) ou noise et contemporaine (Kasper Toeplitz) (Reinhold Friedl). Il travaille sur des principes de direction d'orchestre "par codes" avec notamment le chef d'orchestre Philippe Nahon, avec des comédiens et des écrivains tels le japonais Kenji Siratori, Philippe Malone, ou Jean-Marc Bourg. Ses travaux s'orientent peu à peu vers l'électronique pure avec l'utilisation de machines analogiques et d'outils numériques. Sa pièce radiophonique D503 réalisé pour France Culture à partir du roman de Zamiatine "D-503" représente Radio France au Prix Italia 2011.

En 2007 il réalise un film Dust, utilisant divers procédés du cinéma expérimental.

En 2009, il est lauréat du programme « La Villa Médicis Hors les Murs »[1] et s'installe à New York où il rencontre le chanteur Benjamin Miller avec lequel il fonde le duo Transistor. Il réalise également le projet Récolte dont la première est donnée à New York en juillet 2009, puis en 2010 il sort "Camera Police".

En 2010 création de "Broken Circles" avec l'ensemble Ars nova pour onze musiciens Géraldine Keller, Matthew Bourne, Marc Ducret

En 2011 création de "Un sang d'encre" avec Marc Ducret, Géraldine Keller, Antonin Rayon, Jean Marc Bourg En 2011 création de "Nous autres?" avec Rita Cioffi, Antoine Schmitt En 2012 il apparaît en solo dans le film Entrailles du réalisateur Grégory Robin, concert sans public tournée au musée de la mine de Saint Etienne.

Discographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

"Dust" Franck Vigroux, 2007, DVD Coeur-ô-coeur (D'autres Cordes records)

"Entrailles" Grégory Robin, 2013, DVD (D'Autres Cordes records)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Villa Médicis Hors les Murs : Ce programme d'études et de recherche est cofinancé par l’AFAA et le Ministère des Affaires étrangères. [1].

Liens externes[modifier | modifier le code]